Des cellules solaires innovantes fabriquées en France

S’Tile, une start-up française née dans le Poitou, a imaginé un processus de fabrication de cellules photovoltaïques qui permettrait d’accroître leur rendement tout en réduisant les coûts de production.

Cellules solaires photovoltaïques

Découvrez le nouveau processus de fabrication de cellules photovoltaïques mis a point par S’tile.

Cellules traditionnelles : quel est le processus de fabrication ?

Traditionnellement, les différentes étapes permettant d’obtenir des plaquettes de silicium sont coûteuses et très énergivores. De plus, la fabrication d’une plaquette de silicium de 180 micromètres environ engendre une importante perte de matière sous forme de poussières. Pour former des modules photovoltaïques, plusieurs plaquettes de silicium sont reliées entre elles grâce à des interconnexions métalliques en argent et en cuivre. Ces matériaux (silicium, argent et cuivre) représentent à eux-seuls 30% du coût total des cellules photovoltaïques.

Quelles sont les caractéristiques d’I-Cell® ?

I-Cell®, nom donné au concept mis au point par S’Tile, est fabriqué à partir d’un support composé de poussières de silicium, sur lequel est collée une feuille de silicium monocristallin divisée en sous-cellules. Ce concept innovant allie faible coût et haut rendement.

Aujourd’hui, le rendement d’I-Cell® s’élève à 16%. L’objectif, pour S’Tile, est d’atteindre 18% en 2015 et 20% en 2016.

Le coût des cellules photovoltaïques fabriquées par S’Tile devrait continuer à baisser pour atteindre 20 centimes d’euro par watt en 2018, soit environ 30% de moins qu’une cellule classique, pour un rendement équivalent. De plus, S’Tile souhaite fabriquer en France pour favoriser les marchés français et européen.

Si les objectifs en termes de rendement sont atteints, et si les coûts continuent à diminuer, I-Cell® devrait se déployer rapidement sur le marché du photovoltaïque.

Haut de page

Posté par René le 23 décembre 2014