Une énergie renouvelable estampillée Apple

Les américains peuvent choisir un nouveau fournisseur d’électricité : Apple Energy LLC. Cette filiale de la marque à la pomme propose une énergie 100% renouvelable compatible avec tous les appareils électroménagers sans exception.

panneaux solaires us

Apple, un nouveau fournisseur d’électricité.

Apple Energy LLC, un nouveau fournisseur d’électricité

Les Apple stores n’ont pas été envahis, jeudi 4 août 2016, par une marée de fans. Pas de nouveau Imac, Iphone ou Ipad dans les rayons. Le géant du web a, pourtant, lancé un nouveau produit, un peu spécial : de l’énergie renouvelable. Sa filiale, Apple Energy LLC, est autorisée, par la commission fédérale de l’énergie américaine, à vendre sa propre électricité sur le réseau. A travers ses 150 infrastructures construites par First Solar, elle est en mesure d’exploiter une puissance de 130 mégawatts. Mégawatts, qui permettront d’alimenter Imac, Iphone et Ipad notamment.

La puissance énergétique d’Apple

Apple a investi, l’année dernière, pas moins de 850 millions de dollars, soit 762,5 millions d’euros, dans une ferme solaire près de San Francisco. Ce parc en constitue un parmi de nombreux autres. La firme a développé deux projets de plus de 200 mégawatts combinés en Chine. Elle détient 20 mégawatts de puissance auprès de la Nevada Power Company et 50 mégawatts dans le projet Salt River, en Arizona. Cette manne d’énergie renouvelable permet au groupe de Cupertino de subvenir aux besoins énergétiques de ses bureaux aux Etats-Unis, de ses data centers et bien davantage. Selon le rapport annuel du mois d’avril 2016 sur sa responsabilité environnemental, Apple souligne que ses 364 Apple Stores en Allemagne, Italie, Espagne et aux Etats-Unis fonctionnent à 100% à partir d’énergie verte. Et il y en a encore de disponible ! Le surplus d’électricité produit en Californie et dans le Nevada est, aujourd’hui, revendu aux particuliers.

Les géants de l’électronique à la conquête des énergies renouvelables

Apple n’est pas le seul à s’être engagé dans la course aux énergies renouvelables. Amazon, Microsoft et Google entre autres participent activement à l’émergence de nombreux projets énergétiques. Google a également obtenu l’autorisation de vendre de l’électricité en 2010. La réduction de leur empreinte carbone ne représente pas un frein à leur business bien au contraire. Elle leur a permis de diversifier leur activité. Les géants de la Silicon Valley n’oublient pas pour autant le cœur même de leur action à savoir la protection de l’environnement. Amazon, Microsoft, Google et Apple se sont réunis pour soutenir le « Plan pour une énergie propre » (Clean Power energy plan) mené par l’administration Obama. L’objectif est de diminuer de 32% par rapport à 2005 les émissions de CO2 à l’horizon 2030.

Apple, l’entreprise à la pomme « verte »

Apple figurait jusqu’en 2012 parmi les entreprises les plus polluantes du secteur selon les successifs rapports de Greenpeace. Trois ans plus tard, la marque à la pomme occupe la première place du classement des sociétés les plus respectueuses de l’environnement. Ce retournement de situation ne résulte pas du hasard. Le robot, Liam, est capable à l’aide de ses 29 bras de démonter chaque élément d’un smartphone puis de les envoyer au recyclage. Les emballages des Iphones se composent de matière recyclée ou de bois issu de forêts labellisées éco-durables. Les panneaux solaires fleurissent sur les toits des bâtiments, etc., etc.

Haut de page

Posté par Julie le 6 septembre 2016