Nouvelle augmentation du tarif du gaz domestique

Depuis le 1er juillet 2010, le tarif du gaz a augmenté de 4,7 %, ce qui porte à au moins 12%, voire 15%, l’augmentation du tarif de cette énergie depuis l’hiver dernier. Ceci est d’autant plus étonnant que le prix du gaz est plutôt en baisse dans le monde. Et bien que la Ministre de l’économie Christine Lagarde ait demandé une pause dans les augmentations en attendant un audit sur les tarifs pratiqués, le quidam peut difficilement comprendre les récentes augmentations, car le prix du gaz est indexé sur le pétrole… dont le prix est en baisse depuis le début de l’année.

christine lagarde, gdf suez, energie, chauffage au gaz

GDF Suez / Nouvelle augmentation du gaz domestique.

Pourquoi le prix du gaz augmente ?

Une des explications réside dans le fait que les prix à long terme sont indexés sur le pétrole, même s’il peut y avoir des baisses du pétrole à court terme, GDF-Suez demande ce nouveau prix pour garantir à long terme toute pénurie de gaz. Ceci dit, ces pénuries sont aujourd’hui plutôt d’origine politique que géophysique, même si indéniablement les réserves s’épuisent de façon irréversible et inquiétante.

Le gouvernement avait mis au point une convention permettant à GDF-Suez de s’entendre directement avec la CRE (Commission de Régulation de l’Energie), responsable de la validation des nouveaux prix, sans intervention de l’Etat. Depuis, les tarifs sont à la hausse et le gouvernement a dû monter au créneau via Christine Lagarde, ce que permet la nouvelle convention.

Le prix de l’énergie reste en effet un sujet sensible sur lequel l’État souhaite garder la main. On estime de 3 à 4 millions le nombre de personnes en précarité énergétique en France.

Haut de page

Posté par René le 24 août 2010