La consommation d’électricité française est sensible au froid

La consommation d’électricité française est sensible au froid

En France (et c’est une particularité française), la consommation d’électricité est très sensible aux variations de température. Cette tendance ne cesse de s’affirmer ces dernières années. En effet, l’hiver, la consommation d’électricité augmente de 2300 MW environ, à chaque fois que la température baisse d’un degré.

Posté par Julie le 7 décembre 2012 Dans Actus

Les designers se penchent sur de nouveaux pylônes électriques

Les designers se penchent sur de nouveaux pylônes électriques

Dans le cadre de l’appel à projet lancé en 2011 auprès de designers européens pour un nouveau concept de ligne aérienne de transport d’électricité, le projet UNIVERTE, imaginé par Nimos Design, MaP3 et Cegelec, a été présélectionné.

Posté par Julie le 4 décembre 2012 Dans Environnement

Quelle déco d’hiver pour votre salon ?

Quelle déco d’hiver pour votre salon ?

Les températures baissent et le temps est désormais plus propice aux longues veillées dans le salon. Voici quelques astuces pour profiter d’une déco chaleureuse,  parfaitement adaptée à la saison.

Posté par Julie le 29 novembre 2012 Dans Confort

Quelles fenêtres choisir pour diminuer votre consommation d’énergie ?

Quelles fenêtres choisir pour diminuer votre consommation d’énergie ?

Vous voulez changer de fenêtres ou en installer de nouvelles dans votre maison, et vous vous demandez comment choisir. Nous allons vous donner quelques conseils. Il existe trois grandes familles de fenêtres : bois, aluminium et PVC. Chacune a ses avantages et ses inconvénients. Généralement, les fenêtres en bois et en aluminium se distinguent par leur finesse dans les finitions. Quant au PVC, il s’agit d’un matériau robuste, qui s’entretient très facilement

Posté par Julie le 27 novembre 2012 Dans Economies d'énergie

Qu’est-ce que l’effacement diffus ?

Qu’est-ce que l’effacement diffus ?

Définition de l'effacement diffus

L’ « effacement diffus », encore appelé « effacement résidentiel », consiste à réduire temporairement la consommation électrique des logements afin de diminuer la demande. Ainsi, des actions ponctuelles sont menées pour interrompre temporairement, de manière synchronisée, l’alimentation en électricité des logements, en coupant les radiateurs ou le chauffe-eau par exemple. Ces actions se soldent par une réduction ponctuelle de la consommation en électricité dans une région ou un pays.

Posté par Julie le 23 novembre 2012 Dans Economies d'énergie

INGRID : la nouvelle solution pour stocker les énergies renouvelables

INGRID : la nouvelle solution pour stocker les énergies renouvelables

L’intermittence et le stockage des énergies renouvelables sont des problèmes majeurs à l’heure où ces dernières occupent une place de plus en plus importante dans la production énergétique mondiale.

Posté par Julie le 20 novembre 2012 Dans Energies renouvelables

Et si vos toilettes produisaient de l’électricité !

Et si vos toilettes produisaient de l’électricité !

C’est ce qu’ont imaginé des chercheurs...

Des scientifiques de Nanyang Technological Univesity (NTU) à Singapour ont inventé un système de toilettes capables de produire de l’électricité et de réduire le volume d’eau utilisé.  Leur système s’appuie sur la technologie de l’aspiration sous-vide  que l’on trouve déjà dans les toilettes des avions. Ainsi le rinçage consommerait de 0,2 à 1 litre d’eau (contre 4 à 6 litres pour des toilettes classiques). Par conséquent, cette innovation permettrait de faire d’importantes économies d’eau. « L’objectif ultime de cette découverte est non seulement d’économiser l’eau, mais surtout d’optimiser la valorisation des ressources », a déclaré le Professeur Wang Jing-Yuan.

Posté par Julie le 16 novembre 2012 Dans Environnement

Consommer sa propre électricité, est-ce possible ?

Consommer sa propre électricité, est-ce possible ?

Lorsque les panneaux solaires photovoltaïques ont fait leur apparition sur le marché, les consommateurs ont pensé que ces installations leur permettraient de consommer leur propre électricité. En réalité, les personnes qui ont opté pour des panneaux solaires photovoltaïques ont très rapidement compris que leur production était destinée à être revendue. Le tarif d’achat du kWh leur garantissait de rentabiliser, à moyen terme, leur installation. Cependant, la liberté supposée par la consommation de sa propre électricité s’est ainsi vue abandonnée au profit d’une vente massive des kWh produits à EDF.

Posté par Julie le 13 novembre 2012 Dans Economies d'énergie

Optez pour un isolant naturel

Optez pour un isolant naturel

L’isolation vous protège du froid en hiver et de la chaleur en été.  Elle vous permet donc de faire des économies d’énergie et par conséquent, de réduire les rejets de gaz à effet de serre liés à votre consommation. Pourquoi ne pas pousser cette logique jusqu’au bout en utilisant des isolants naturels ? En effet, à quoi bon faire des efforts pour éviter la surconsommation d’énergie si, d’autre part, vous choisissez des matériaux polluants, qui mettent en péril votre santé.

Posté par Julie le 9 novembre 2012 Dans Economies d'énergie

Faut-il taxer l’électricité ?

Faut-il taxer l’électricité ?

La contribution climat énergie, aussi appelée taxe carbone, s’applique aux énergies carbonées non soumises au régime européen des quotas de CO2. Certains estiment que cette taxe devrait s’étendre à l’électricité. Mais, l’électricité est déjà soumise au régime des quotas alors pourquoi lui appliquer une taxe supplémentaire ? En effet, comment expliquer l’application d’une taxe carbone à une énergie non carbonée ? Ceux qui y sont favorables font appel à des notions telles que le développement durable et soulignent l’épuisement des ressources en énergie fossile pour justifier leur position. Mais, l’électricité est une énergie d’avenir car les sources de production d’électricité d’origine renouvelable se multiplient aujourd’hui.

Posté par Julie le 6 novembre 2012 Dans Environnement

Biodéchets : une initiative alsacienne

Biodéchets : une initiative alsacienne

Un décret du 11 juillet 2011 oblige les grandes surfaces, les industries agroalimentaires et les restaurants à trier leurs déchets alimentaires pour les envoyer vers des filières de valorisation énergétique ou organique. Pour l’instant, cette exigence ne s’applique qu’aux structures qui génèrent plus de 120 tonnes de biodéchets par an. Néanmoins, en 2016, cette obligation devrait se généraliser.

Posté par Julie le 2 novembre 2012 Dans Environnement

Consommation énergétique : +1°C = +7% ?

Consommation énergétique : +1°C = +7% ?

Jusqu’à présent, nous admettions qu’augmenter la température d’1°C provoquait une augmentation de 7% de la consommation énergétique. Une récente étude réalisée par le Costic (Comité scientifique et technique des industries climatiques) démontre qu’en réalité, il n’existe pas de ratio fixe. Cette étude fait suite à des hypothèses selon lesquelles, dans un bâtiment BBC, ce ratio de 7% serait largement sous-évalué.  En effet, dans les nouveaux bâtiments, l’augmentation de la température d’1°C induirait une augmentation des dépenses énergétiques de l’ordre de 15 à 20%. C’est pourquoi le Costic a confié à Thibaut Parent, élève-ingénieur, un travail visant à préciser ces notions.

Posté par Julie le 30 octobre 2012 Dans Economies d'énergie

Quels sont les enjeux de la fiscalité environnementale ?

Quels sont les enjeux de la fiscalité environnementale ?

Qu’est-ce que la fiscalité environnementale ?

Il s’agit d’un outil permettant de remplacer les activités et combustibles polluants par des solutions plus acceptables, en mettant en place un système de taxation sur tout ce qui cause des dégâts écologiques. En plus de préserver l’environnement, elle permet également d’assurer des recettes fiscales à l’Etat.

Posté par Julie le 26 octobre 2012 Dans Environnement

Le vent pourrait permettre de répondre à la demande énergétique mondiale

Le vent pourrait permettre de répondre à la demande énergétique mondiale

En théorie...

Une étude publiée le 9 septembre 2012 dans la revue Nature Climate Change affirme que la production d’énergie d’origine éolienne pourrait couvrir les besoins énergétiques mondiaux. Cette étude couvre à la fois l’énergie produite par les vents de surface (éolien sur terre et sur mer) et par les vents atmosphériques (éolien d’altitude). Ainsi, les vents de surface pourraient produire 400 térawatts tandis que l’éolien d’altitude produirait jusqu’à 1800 térawatts. L’humanité consomme aujourd’hui 18 térawatts. Cependant, cette étude porte uniquement sur le potentiel géophysique de cette source d’énergie renouvelable. L’étude ne tient pas compte des limites technologiques et économiques.

Posté par Julie le 23 octobre 2012 Dans Environnement

Qu’est-ce qu’une « passoire énergétique » ?

Qu’est-ce qu’une « passoire énergétique » ?

Un logement mal isolé ?

Le projet de loi de tarification progressive des énergies évoque, à plusieurs reprises, les « passoires énergétiques ». Mais, cette expression générique n’est jamais vraiment explicitée. Tentons de déterminer précisément les caractéristiques de ces logements taxés de « passoires ». Les « passoires énergétiques » sont, a priori, les logements très mal isolés, qui laissent passer le froid en hiver et la chaleur en été. C’est pourquoi, lorsque l’hiver arrive, les occupants de ces logements ont l’habitude d’augmenter la température de leurs radiateurs, non pas pour accéder à un confort optimal, mais simplement pour atteindre une température correcte.

Posté par Julie le 16 octobre 2012 Dans Confort