Micro-algues et eaux usées : une nouvelle source d’énergie !

Dans le domaine des énergies renouvelables, les innovations se multiplient ! Après l’énergie obtenue grâce au soleil, au vent ou à l’eau, place aux micro-algues ! La société Ennesys a mis au point un dispositif permettant de produire de l’énergie en associant phytoplancton et eaux usées.

Micreo-algues et eaux usées

Découvrez la nouvelle technologie mise au point par Ennesys et qui permet de produire de l’énergie à partir de micro-algues associés aux eaux usées.

En effet, les eaux usées permettent d’accélérer la croissance du phytoplancton. Comme chaque français consomme en moyenne 150 litres d’eau par jour,  produire de l’énergie grâce aux eaux usées est une idée pertinente ! Le phytoplancton ainsi cultivé permet de produire de la biomasse, de l’huile végétale et de l’hydrogène obtenu par photosynthèse. Le phytoplancton permet donc de couvrir les dépenses énergétiques d’un bâtiment mais peut également être exploité comme biocarburant ou comme engrais.

Ce procédé est destiné aux éco-quartiers ou aux immeubles à énergie positive de plus de 500 habitants. Il doit permettre à ces quartiers d’atteindre une autonomie énergétique en utilisant des ressources naturelles (les micro-algues) et en valorisant les déchets (les eaux usées).

Pour le consommateur, il n’y a aucune contrainte ! Le dispositif se compose de photobioréacteurs intégrés aux façades. Ces derniers offrent un excellent rendement puisque 420 m3 de photobioréacteurs (pour 500 habitants) peuvent produire 11 000 kWh d’énergie par jour. Les micro-algues n’ont pas fini de séduire !

Haut de page

Posté par René le 11 juillet 2014