Autoconsommation d’électricité : que faut-il savoir ?

Vous souhaitez vous lancer dans l’autoconsommation d’électricité ? Découvrez les différentes solutions qui s’offrent à vous et les démarches que vous devez effectuer pour tirer profit de votre installation.

Panneaux solaires photovoltaïques sur le toit d'une maison.

Découvrez comment produire et consommer votre électricité ?

Qu’est-ce que l’autoconsommation ?

Il s’agit de la possibilité pour un particulier de consommer l’électricité qu’il produit. Il existe deux solutions :

  • L’autoconsommation totale ou partielle, en temps réel

    Elle dépend de la consommation du foyer. Lorsque votre installation produit plus que ce dont vous avez besoin, le surplus est injecté au réseau. Lorsque vos besoins sont plus importants, vous achetez de l’électricité à votre fournisseur. Pour que cette solution soit rentable, l’installation doit être en adéquation avec vos besoins.

  • Le stockage modulable

    Il s’agit d’associer le dispositif de production à une solution de stockage modulable. Cela permet de disposer, à n’importe quel moment, de l’énergie nécessaire pour alimenter votre foyer. Le surplus peut également être revendu à un fournisseur. Cette solution nécessite un investissement financier important.

Pour les foyers français, l’autoconsommation représente une belle opportunité de réduire leurs factures énergétiques et de consommer de l’électricité renouvelable. Ils accèdent ainsi à une certaine indépendance énergétique. Si tous les dispositifs de production d’énergie renouvelable permettent l’autoconsommation, les particuliers équipent principalement leurs maisons de panneaux solaires photovoltaïques, dont le rendement ne cesse de croître.

Les démarches administratives

Pour consommer l’électricité que vous produisez, vous devez effectuer un certain nombre de démarches administratives et obtenir plusieurs autorisations et attestations :

  • Une déclaration préalable de travaux en mairie

    Elle diffère en fonction de la commune, du type de logement et de l’installation que vous prévoyez

  • Une demande de raccordement au réseau

    Si vous souhaitez vendre votre surplus d’électricité, cette démarche est essentielle. Il s’agit de conclure un Contrat de Raccordement, d’Accès et d’Exploitation (CRAE) avec Enedis.

  • La signature d’un contrat avec EDF OA

    Pour permettre à EDF de racheter votre électricité, vous devez signer un contrat photovoltaïque avec EDF OA. Il existe 5 contrats différents, qui dépendent des caractéristiques de votre installation. Seule la production des panneaux intégrés aux bâtiments est éligible à la vente d’électricité.

  • Une attestation de conformité électrique

    Le Consuel, organisme qui certifie la conformité des installations électriques des bâtiments et maisons doit attester que votre dispositif est conforme aux normes de sécurité en vigueur.

Certains installateurs proposent un service gratuit d’accompagnement pour vous guider dans vos démarches.

Une installation photovoltaïque est-elle rentable ?

Les prix ne cessent de baisser, au point d’avoir été divisés par deux en l’espace de 5 ans à peine. Pour calculer sa rentabilité, il faut prendre en compte :

  • Les besoins énergétiques du foyer
  • Le taux d’ensoleillement de la région dans laquelle vous habitez
  • Le type d’installation : intégration au bâtiment ou non, etc.

Vous pouvez optimiser votre dispositif en l’associant à une batterie, à un chauffage électro-solaire ou à des équipements connectés pour qu’ils se mettent en marche et consomment l’électricité au moment où elle est produite.

Par ailleurs, les tarifs d’achat sont de plus en plus avantageux et l’Etat favorise l’autoconsommation via la prime pour l’investissement. Tous les particuliers qui consomment une partie de leur production et en revendent une autre à EDF peuvent bénéficier de cette aide. Son montant est proportionnel à la puissance de l’installation.

Enfin, le prix des panneaux photovoltaïques continue de baisser, ce qui les rend de plus en plus accessibles. Ne vous laissez pas tenter par des offres trop alléchantes et souvenez-vous que pour vous garantir le meilleur rendement, la mise en œuvre de votre dispositif doit être effectuée par un professionnel agréé. N’hésitez pas à faire appel à des experts pour avoir des conseils personnalisés.

Haut de page

Posté par admin le 18 décembre 2018