Quels sont les avantages de l’autoconsommation d’électricité ?

L’autoconsommation représente incontestablement une solution pour le développement de la filière photovoltaïque en France. Mais, aujourd’hui, si l’électricité photovoltaïque est de plus en plus compétitive et si l’autoconsommation a de plus en plus de succès la majeure partie de l’électricité produite par les particuliers est toujours revendue à EDF.

Toiture solaire.

Autoconsommation : quelles sont les solutions possibles ?

Autoconsommation d’électricité : quelles sont les solutions possibles ?

Il existe trois solutions d’autoconsommation d’électricité. La première est une solution d’autoconsommation totale ou partielle de la production d’électricité, en temps réel. Elle dépend donc de la consommation d’électricité du foyer. Dans ce cas de figure, le surplus d’électricité est injecté au réseau. Pour que cette solution soit rentable, l’installation doit être en adéquation avec les besoins du consommateur. La deuxième solution consiste à associer le dispositif de production d’électricité à une solution de stockage modulable. Cette dernière permet d’alimenter un foyer en électricité en fonction de ses besoins. Là encore, l’éventuel surplus d’électricité peut être revendu à EDF. Mais, cette solution nécessite un investissement financier important. Enfin, la dernière solution est dédiée aux sites isolés, qui ne sont pas raccordés au réseau électrique. Dans ce cas, le dispositif de production est également associé à une solution de stockage mais l’électricité est consommée dans sa totalité puisqu’elle ne peut être injectée dans le réseau.

Pourquoi faut-il encourager l’autoconsommation ?

Pour encourager l’autoconsommation, les professionnels du photovoltaïque plaident en faveur d’une simplification réglementaire soutenue par le gouvernement.

Si l’autoconsommation ne concerne aujourd’hui que quelques entreprises et quelques particuliers, cette nouvelle façon de consommer pourrait se développer à plus grande échelle. Aujourd’hui, l’essentiel de la production d’électricité des particuliers est réinjecté dans le réseau électrique. A l’avenir, il est possible d’imaginer l’autoconsommation à l’échelle d’un quartier ou d’une commune, avec un système d’échange entre les foyers : les bâtiments à énergie positive, qui produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment, pourraient par exemple faire profiter leurs voisins de ce surplus d’énergie. Cela permettrait de créer un véritable équilibre entre l’offre et la demande et de favoriser le développement de l’énergie photovoltaïque en France.

Haut de page

Posté par René le 8 mars 2016