Choisir son fournisseur d’énergie : faites jouer la concurrence !

Le marché de l’énergie est ouvert à la concurrence. Pourtant, nombreux sont encore ceux qui l’ignorent. Il semblerait que choisir son fournisseur d’énergie ne soit pas une démarche facile. En effet, moult questions se posent aux consommateurs : quels sont les nouveaux fournisseurs d’énergie ? Lequel choisir ? Pourquoi changer de fournisseur ? L’ouverture du marché à la concurrence a été longuement réclamée par les associations de consommateurs. Aujourd’hui, les ménages sont encore très peu enclins à franchir le pas et préfèrent garder leur fournisseur d’énergie. Une étude, qui s’intéresse à l’état du marché en décembre 2012, souligne d’ailleurs le manque de succès des nouveaux fournisseurs d’énergie. Pour vous aider à y voir clair, notre équipe d’experts a mené l’enquête.

dossier energie chauffage gaz electricite - fournisseur d'énergie - concurrence

Aujourd’hui, il est possible de choisir son fournisseur d’énergie. Alors pourquoi ne pas faire jouer la concurrence ?

 

Quels sont les critères à identifier pour comparer les offres ?

Vous croulez, désormais, sous le nombre d’offres de fournisseur. Les tarifs pratiqués sont toujours plus alléchants. Choisir son nouveau producteur d’énergie devient vite un choix cornélien. Pour pouvoir faire le tri et trouver le service, qui vous convient le mieux, il est nécessaire de surveiller un certain nombre de critères.

Le prix de vente de l’électricité

Le prix de l’électricité se compose de deux éléments : l’abonnement, qui reste fixe et la consommation en kilowattheure, qui, elle, est variable. Il faut donc comparer les deux montants toutes taxes comprises entre les différents concurrents. Attention, le coût des mensualités peut induire en erreur. Il constitue une simple estimation de votre consommation annuelle. En plus, un rattrapage de facture est, généralement, effectué après le relevé du compteur.

Il est possible de souscrire à des abonnements spécifiques notamment si vous disposez d’un chauffage à accumulation. Par exemple, l’offre d’électricité « heures pleines / heures creuses ». Il faut alors surveiller les deux niveaux de prix au kWh par rapport à l’heure d’utilisation. Les fournisseurs proposent également des « offres à effacement » comme l’offre Tempo d’EDF. Le prix varie, dans ce cas, en fonction du moment de la journée et du jour.

Concernant les offres « électricité et gaz », examinez le prix des deux énergies. Il arrive qu’une des deux énergies soit plus chère.

Si vous bénéficiez, enfin, d’une remise ou d’une promotion, lisez attentivement les conditions générales et sa durée de validité.

Le mode d’évolution des prix

Le tarif ne repose pas sur le même calcul d’un fournisseur à l’autre :

  • Le prix réglementé est établi par la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE). Il évolue une fois dans l’année, le plus souvent, au 1er août. A propos du gaz, le prix est revu une fois tous les mois.
  • Le prix de marché fixe ne change pas au cours d’une période précise (1, 2 ou 3 ans) définie dans le contrat.
  • Le prix de marché indexé fluctue en fonction d’une valeur de référence. Cet indicateur est souvent le tarif réglementé.

Le service de gestion de clientèle

Pour réduire les coûts, les fournisseurs rognent sur les services proposés. Par exemple, les offres 100% online suppriment tous les intermédiaires (plateforme téléphonique, agence). Vous posez vos questions uniquement à l’aide du service client disponible sur internet. En fonction de vos besoins et de vos envies, plusieurs éléments sont donc à contrôler :

  • Les moyens de paiement acceptés.
  • Les modes de contacts et les horaires de disponibilité : agence, téléphone ou service client sur internet.
  • Les modes de transmission des index auto-relevés, qui sont proposés si vous avez choisi de payer sur la base de votre consommation réelle.

Les frais annexes

Au tarif de l’énergie se rajoute des frais annexes, qui peuvent gonfler la facture :

  • Un dépôt de garantie est, dans certaines circonstances (le mode de paiement choisi), demandé.
  • La marge d’intérêts en cas d’impayés.
  • Le montant des services supplémentaires (diagnostic énergétique, assurance dépannage, suivi de la consommation).

Les offres vertes

Les différents fournisseurs proposent de l’électricité « vertes ». Pour bénéficier de cette appellation, ils s’engagent à produire ou à acheter une quantité suffisante d’énergie renouvelable afin de couvrir l’ensemble des besoins de leurs clients.

Pour le gaz, des offres « compensées carbone » existent. Le prix d’achat comprend l’acquisition de crédits carbone, qui permettent de compenser les émissions de CO2 liées à votre consommation de gaz naturel.

Les services identiques d’un fournisseur à un autre

La qualité de l’énergie consommée est toujours garantie quel que soit votre fournisseur. Les gestionnaires de réseaux de distribution (Enedis) ou une entreprise locale de distribution) de votre commune y veillent. Leurs missions sont, en effet, d’acheminer l’énergie, d’entretenir les réseaux et de réaliser les relevés de compteur. C’est également eux, qui interviennent en cas de dépannage.

Attention aux offres internet

Ouvrez l’œil au moment de souscrire une offre et notamment sur internet, elle ne constitue peut-être pas l’offre du siècle. Il faut lire attentivement tous les encadrés. Certaines remises sont uniquement accessibles, si vous changez de fournisseur. Elles ne sont, en revanche, pas valables lorsque vous déménagez. Un détail, qui peut changer la donne.

Haut de page

Posté par Julie le 16 janvier 2017