La climatisation monobloc

L’été arrive accompagné des premières fortes chaleurs. Se trouver un coin de fraîcheur devient vite une priorité absolue. Ce bout de paradis prend vie grâce à la climatisation monobloc. Elle vous offre, en effet, un espace frais et agréable facilement.

climatiseur mobile

Profitez d’une brise de fraîcheur grâce à la climatisation monobloc.

Qu’est-ce que la climatisation monobloc ?

Comme son nom l’indique, la climatisation monobloc se compose d’un seul et unique élément. Elle rassemble donc dans une même enveloppe l’intégralité du circuit frigorifique. Son mode de fonctionnement est simple. Le climatiseur aspire l’air chaud contenu dans la pièce afin d’expulser via une gaine flexible d’évacuation les calories vers l’extérieur. En plus de rafraîchir, le climatiseur monobloc filtre l’air et joue le rôle de déshumidificateur.
Deux modèles de monobloc sont disponibles :

  • Mobile : grâce à ses roulettes, il se glisse en toute facilité dans toute la maison. Une seule condition est à respecter : la proximité d’une ouverture.
  • Mural : il s’installe sur un mur ou une fenêtre. Des travaux, dans ce cas, sont à prévoir pour l’installation d’une évacuation.

Bon à savoir :
Il existe un autre système de climatisation nommé split. Plus performant, il se compose d’une unité extérieure et d’un, voire plusieurs, autres modules disposés à l’intérieur de l’habitation.

L’entretien de la climatisation monobloc

Pour conserver un fonctionnement optimal, la climatisation monobloc n’échappe pas au nettoyage. Le filtre se décrasse et se change régulièrement. Il est également nécessaire de dépoussiérer le ventilateur. Ces tâches peuvent être simplifiées à condition de choisir un climatiseur doté d’un filtre auto-nettoyant.

La climatisation monobloc et ses limites

Le climatiseur monobloc s’avère efficace dans des petits espaces. Idéalement, il est employé dans des pièces d’une superficie comprise entre 10 et 30 m2. Cet appareil s’installe dans des logements type studio. Il sert également de climatisation d’appoint dans des régions, où les fortes chaleurs sont occasionnelles et s’étendent sur de courtes périodes.

Dès l’apparition des premiers froids, la climatisation « réversibles » cède sa place au chauffage traditionnel, car elle ne permet pas de réchauffer agréablement, confortablement et sainement la pièce. Des bons radiateurs restent donc indispensables pour un hiver douillet. Ils diffusent une chaleur homogène et contrôlée à condition d’être équipés d’une installation performante. Pour cela, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel.

Haut de page

Posté par René le 5 juillet 2016