Qu’est-ce qu’une construction bioclimatique ?

Le bioclimatisme est un concept qui se répand désormais en France, dans le domaine de la construction. En effet, la RT 2012 introduit la notion de « besoins bioclimatiques maximaux » (Bbiomax) et impose une efficacité énergétique minimale pour le bâtiment.

maison BBC

Logo BBC dans une maison.

Définition de la conception bioclimatique

« Concevoir bioclimatique, c’est composer avec les atouts du lieu et des matériaux, pour parfaire un bâtiment par ailleurs déjà rendu très peu déperditif », selon Samuel Courgey. Le bioclimatisme consiste donc à concevoir sa maison de manière réfléchie, pour profiter au maximum des ressources naturelles (soleil, vent,…).

Les règles de base du bioclimatisme

Il n’y a pas de règles précises pour une construction bioclimatique (contrairement aux bâtiments BBC qui doivent répondre à des normes strictes). Il s’agit avant tout de s’adapter à la région dans laquelle le bâtiment va être construit. C’est pourquoi il est important de s’intéresser au terrain, à son orientation, à sa végétation naturelle, afin de faire les meilleurs choix. Le mieux est d’orienter sa maison plein sud (en prenant soin d’adopter une bonne isolation, qui protège du froid en hiver et de la chaleur en été).

Quels matériaux pour une construction bioclimatique ?

Il y a une règle de base à respecter pour construire une maison bioclimatique : choisir des matériaux à forte inertie. Certains fabricants de chauffage se sont d’ailleurs inspirés de ce principe pour mettre au point des appareils très performants. C’est le cas de la société Aterno par exemple, qui propose des radiateurs à inertie et garantit ainsi un confort optimal.

La maison bioclimatique semble donc être une solution parfaitement adaptée aux nouvelles normes en matière de construction.

Haut de page

Posté par Julie le 25 janvier 2013