Encre photovoltaïque : une nouvelle manière de produire de l’électricité ?

Parallèlement aux recherches visant à augmenter le rendement des cellules solaires classiques, de nombreuses universités cherchent désormais des solutions pour développer toutes sortes d’objets photovoltaïques. Le but est de créer des cellules qui s’adaptent à tous types de surfaces. En Finlande, des chercheurs ont ainsi mis au point un procédé d’impression de photographies et de textes qui génèrent de l’électricité grâce à une encre photovoltaïque.

photo imprimee avec encre photovoltaique

L’équipe de chercheurs de l’Université d’Aalto en Finlande.

Quelles sont les caractéristiques de l’encre photovoltaïque ?

Les chercheurs ont découvert que l’encre, exposée aux rayons du soleil, produisait de la chaleur. Le défi consistait donc à transformer cette chaleur en électricité. Des scientifiques suisses étaient déjà parvenus à produire de l’électricité à partir d’une encre en utilisant un colorant qui favorisait l’absorption de la lumière. Les chercheurs finlandais sont allés encore plus loin. Ils ont réussi à adapter l’encre à l’impression de photographies et de textes sur une imprimante classique.

Quelles sont les applications possibles ?

Pour l’instant, le rendement de l’encre photovoltaïque est encore relativement limité. Alors que celui des panneaux solaires classiques se situe autour de 15%, celui de l’encre photovoltaïque est de 6% en moyenne.

Malgré cela, les scientifiques à l’origine de l’encre photovoltaïque estiment que cette découverte permettra de développer de nouveaux produits. Ils évoquent notamment des objets décoratifs autoalimentés en énergie ou des cellules solaires intégrées aux bâtiments. L’encre solaire pourrait ainsi permettre d’alimenter en énergie des petits appareils électriques et de réduire nos dépenses énergétiques.

Pour plus de renseignements : http://www.aalto.fi/en/current/news/2016-07-26/

Haut de page

Posté par Julie le 1 novembre 2016