Energie renouvelable : un réseau local d’électricité

De plus en plus de fournisseurs d’électricité proposent des forfaits énergie verte. Le problème, vous ignorez totalement la provenance du courant et vous n’êtes pas certain qu’il soit 100 % propre tout le temps. Pour dissiper vos doutes, des start-ups vous mettent en relation directe avec les producteurs par le biais d’un réseau local d’électricité. Une nouvelle économie collaborative est en train de se mettre doucement en place.

production electricite installation panneaux solaires

Produire de l’électricité renouvelable au niveau local.

La consommation d’une énergie verte et locale

Consommer local devient un véritable art de vivre. Vos fruits, vos légumes, vos produits laitiers et votre viande proviennent des fermes avoisinantes. Vous êtes ainsi sûr de la qualité de vos aliments. Ce geste écolo ne possède que des avantages. Il limite les frais de transport et les émissions de gaz à effet de serre. Il permet, en prime, de faire vivre l’économie locale. Aujourd’hui, un nouveau produit est disponible sur les étalages de votre épicier : l’électricité ! Sur le toit de votre maison ou sur celui de vos voisins est installé des panneaux solaires. Certains possèdent également une éolienne dans leur jardin. Cette manne d’énergie permet d’alimenter vos différents appareils électriques et bien plus encore. La production est, parfois, plus importante que vos besoins. Ce surplus est perdu, car l’électricité ne se stocke pas à moins de la revendre dans votre quartier. L’électricité distribuée est, au final, renouvelable et locale !

Un système peer-to-peer énergétique

Ce système peer-to-peer (pair à pair) énergétique ne fonctionne pas tout seul. Il est nécessaire de créer, en amont, un micro-réseau, qui permettra d’acheminer l’électricité directement chez les habitants. La start-up américaine, TransActive Grid, teste, actuellement, le concept dans l’arrondissement de Brooklyn, à New-York. Elle a, en effet, mis en place un réseau d’électricité local, qui associe énergie renouvelable et économie de partage. Des panneaux photovoltaïques ont été disposés sur plusieurs immeubles. Ils fournissent le courant aux différents locataires mais pas seulement. L’ensemble du quartier profite des bienfaits de cette installation. Ce nouveau mode de distribution de l’électricité permet de supprimer les intermédiaires et de s’affranchir du réseau national. Résultat, les coûts baissent ! Les bénéfices engendrés permettent, en prime, d’améliorer la vie du quartier.

Une idée, qui germe dans le monde et en France

Les Etats-Unis et également d’autres pays explorent cette nouvelle façon de consommer l’électricité.

La start-up hollandaise, Vandebron, et israélienne, Yehola, installent chez leurs clients un compteur intelligent (smart meter). Cet appareil leur permet de suivre leur production d’énergie et dans un même temps leur consommation. Les usagers peuvent également, grâce à une plateforme internet, entrer en contact avec des producteurs et des consommateurs, qui habitent à proximité de chez eux.

Bouygues Immobilier en association avec Microsoft, Energisme et Stratumn, mène un projet pilote de smart grid dans le quartier Confluence à Lyon. Un projet rendu possible grâce à l’adoption de l’ordonnance sur l’autoconsommation collective. Il s’inspire de l’exemple de Brooklyn. Le géant français garantit aux consommateurs une énergie locale 100% verte à travers une « Blockchain ». Ce registre retrace l’ensemble des échanges au sein de la communauté et identifie l’origine de la production.

D’autres idées originales voient le jour. C’est le cas, par exemple, de la plateforme Gridmates. Elle propose aux particuliers d’effectuer un don non pas d’argent mais d’électricité à un proche ou à une personne en situation de précarité. La start-up texane s’occupe du transfert avec les fournisseurs d’énergie. Ces derniers peuvent ainsi reporter les watts consommés sur les factures du généreux donateur.

Haut de page

Posté par Julie le 20 décembre 2016