Energies renouvelables : quel est l’avenir de l’énergie solaire ?

En 2015, même si l’énergie solaire est en plein développement, elle demeure, au niveau mondial, une énergie de second plan. En effet, les productions hydraulique et éolienne ainsi que la production d’électricité issue de la biomasse occupent le devant de la scène. Cependant, l’énergie solaire a encore de beaux jours devant elle puisqu’il s’agit de l’énergie renouvelable qui a la plus forte marge de progression. Mais, quelle est la situation actuelle ?

Energie solaire

Quel est l’avenir de l’énergie solaire en France et dans le monde ?

Rendement des cellules solaires

Le rendement des cellules solaires, et plus précisément le taux de conversion de l’énergie solaire en électricité, constitue l’un des éléments clés de la recherche sur le photovoltaïque. Actuellement, le record s’élève à 46%. Si, aujourd’hui, la plupart des panneaux solaires installés en France sont composés de cellules en silicium, les nouvelles cellules, en plus d’avoir un rendement accru, utilisent d’autres matériaux, moins coûteux. Cela permet de réduire considérablement le coût de production des modules photovoltaïques.

Innovations

Par ailleurs, les innovations se multiplient dans le domaine de la production d’énergie solaire. Les fabricants mettent tout en œuvre pour développer des solutions permettant de faciliter la production. Citons par exemple le film ou encore le tissu photovoltaïque qui permettent de transformer de nombreuses surfaces en supports de production d’énergie solaire.

Dans le domaine des centrales solaires thermodynamiques, les recherches se poursuivent également. Des chercheurs du MIT ont ainsi mis au point une galette qui permet de produire de la vapeur à partir de l’énergie du soleil. Cette galette solaire permettrait d’atteindre un taux de conversion d’énergie solaire en vapeur de l’ordre de 85%.

Dans le monde entier, des solutions innovantes et originales sont mises en œuvre. Récemment, aux Pays-Bas, c’est une piste cyclable solaire qui a vu le jour. L’électricité générée par les panneaux solaires est injectée au réseau électrique mais elle pourrait permettre, à terme, d’alimenter les équipements d’éclairage de la voie publique.

La question du stockage des énergies renouvelables

Parmi les axes de recherche privilégiés par les chercheurs, on trouve également la question du stockage de l’électricité. Récemment, des chercheurs du MIT et de l’université de Harvard ont mis au point un dispositif permettant de stocker la chaleur, grâce à un procédé chimique, et de la restituer plus tard. Il s’agit d’une avancée considérable puisque le stockage est l’une des problèmes majeurs des énergies renouvelables.

Les recherches sur le stockage des énergies renouvelables et le développement de nouvelles solutions de production d’énergie solaire continueront de croître dans les années à venir.

La situation en France

La France accuse un certain retard par rapport à d’autres pays européens, et à l’Allemagne notamment. Cependant, les projets se multiplient en France, comme en témoigne la mise en service prochaine du plus grand parc solaire européen, à Cestas, près de Bordeaux.

Et à l’avenir ?

D’après plusieurs études menées par l’AIE (Agence Internationale de l’Energie), la production d’électricité solaire pourrait s’élever à 26% de la production d’électricité mondiale d’ici 2050. Parallèlement le coût de production du kWh d’électricité solaire devrait continuer à baisser et être, à terme, moins cher pour le consommateur que le kWh d’électricité nucléaire.

Dans les années à venir, la France se devra donc de tout mettre en œuvre pour permettre le déploiement sur son territoire de solutions permettant la production d’électricité solaire, afin de contribuer à augmenter la part d’énergie solaire dans le mix énergétique mondial.

Haut de page

Posté par René le 20 janvier 2015