Nenuphar : Une éolienne à axe vertical

Nenuphar, une PME française, a mis au point une éolienne dont la technologie innovante permet de produire de l’électricité à moindre coût. Quelles sont les caractéristiques de cette nouvelle éolienne ?

Prototupe éolienne Nenuphar.

© http://www.nenuphar-wind.com. Découvrez le prototype de l’éolienne mise au point par Nenuphar.

Une éolienne offshore à axe vertical

L’éolienne mise au point par Nenuphar est une éolienne offshore flottante équipée de pales à axe vertical. Elle est composée de deux turbines qui sont montées sur un flotteur. Contrairement aux éoliennes offshore classiques, ces éoliennes innovantes peuvent être installées dans des zones de plus de 50 mètres de profondeur. Ainsi, la zone d’installation des éoliennes offshore pourrait être élargie, car les éoliennes offshore classiques sont installées dans des zones venteuses ne dépassant pas les 50 mètres de profondeur. De plus, la technologie unique mise en œuvre dans ces éoliennes leur permet de surpasser les performances des modèles classiques.

Réduction du coût de l’énergie produite

L’autre avantage de ces éoliennes innovantes, c’est qu’elles peuvent être assemblées et montées avant d’être installées en mer, contrairement aux éoliennes classiques, qui sont assemblées en mer, ce qui augmente les coûts d’investissement. Or, réduire les coûts d’investissement permet, par conséquent, de réduire le coût de l’énergie produite. Nenuphar estime qu’avec une éolienne offshore classique, le coût de l’électricité produite s’élève à 170 euros environ le MWh. Avec l’éolienne Nenuphar, il serait compris entre 110 et 130 euros le MWh. Ces nouvelles éoliennes pourraient donc être bien plus compétitives que les éoliennes offshore classiques.

Quel est l’avenir de cette éolienne offshore innovante ?

Pour l’instant, Nenuphar n’a installé que des prototypes de son éolienne, sur terre. Le premier prototype offshore de 2 MW devrait être installé en 2017, en Méditerranée. La PME espère pouvoir installer une ferme pilote, pour tester les performances des éoliennes en conditions réelles, d’ici 2022. Ce projet peut d’ores et déjà compter sur le soutien de grands groupes tels qu’EDF EN ou Areva, ainsi que sur des investissements étrangers.

En France, le potentiel de développement de l’éolien offshore est très important. S’il ne s’élève qu’à 3 GW pour l’instant, il devrait atteindre 6 GW d’ici 2020. Il s’agit d’une ressource énergétique essentielle sur laquelle la France pourra compter afin d’atteindre les objectifs fixés par la loi sur la transition énergétique.

Pour en savoir plus : http://www.nenuphar-wind.com/

Haut de page

Posté par René le 15 mars 2016