Et si les égouts produisaient de l’électricité ?

Des chercheurs américains (université de Stanford, Californie) ont mis au point une pile microbienne qui produit de l’électricité grâce aux eaux usées.

Pile à combustible microbienne

La pile à combustible mise au point par des scientifiques de Stanford permet de produire de l’électricité à partir des eaux usées.

Comment fonctionne la pile microbienne ?

Les eaux usées contiennent des micro-organismes qui se développent dans des milieux dépourvus d’oxygène, et qui produisent un courant électrique en « digérant » les déchets organiques contenus dans les eaux usées. Le test a été effectué dans un tube à essai rempli de déchets organiques et muni de deux électrodes : dans ce milieu, les micro-organismes en question s’assemblent tous autour de l’électrode négative et libèrent des électrons, qui sont alors captés par l’électrode positive. Ce processus crée un courant électrique et permet donc de produire de l’énergie et de dépolluer l’eau.

Pour quel rendement ?

Le rendement de ce processus s’élève à 30%. Selon les chercheurs à l’origine de cette découverte, les opérations de dépollution des eaux (la plupart du temps, de l’oxygène est injecté dans l’eau pour permettre aux bactéries conventionnelles de dégrader la matière organique) régulièrement menées dans certains pays représenteraient 3% de leur consommation énergétique globale. Cette découverte pourrait donc faciliter ces opérations et permettre de faire des économies d’énergie.

Haut de page

Posté par Julie le 8 octobre 2013