La technologie au service du système électrique français

L’essor des énergies renouvelables et la diversification des usages électriques ont un impact sur la gestion de l’électricité en France. Dans ce contexte, une gestion de plus en plus flexible et raisonnée de l’équilibre offre-demande est nécessaire.

planete energies renouvelables eolienne panneaux solaire

Energies renouvelables et nouvelles technologies.

Vers une nouvelle gestion de l’équilibre

L’électricité ne se stocke pas en grande quantité. Cela impose d’équilibrer, à tout instant, l’offre et la demande sur le réseau électrique français. En outre, le développement des énergies renouvelables, intermittentes par nature, accentue encore les variations dans la production. Par ailleurs, la consommation d’électricité française augmente considérablement lorsque les températures baissent. Concrètement, toute pointe de consommation électrique creuse l’écart avec le reste de la consommation journalière. De ce fait, la gestion instantanée de l’équilibre électrique n’en est que plus difficile.

Le développement de nouvelles technologies et l’apparition de nouveaux appareils ont également quelque peu modifié les usages électriques. Ainsi, assurer l’équilibre entre l’offre et la demande s’avère de plus en plus complexe : il s’agit d’accorder une production de plus en plus fluctuante à des usages électriques de plus en plus variables. Le contexte incite à progresser vers une gestion plus flexible de l’équilibre offre-demande, et en particulier, vers une consommation plus souple de l’électricité.

Enfin, cette exigence de maîtrise de l’équilibre électrique s’inscrit dans un contexte où l’accent sur les économies d’énergie s’accroît.

De l’utilité des nouvelles technologies…

L’évolution des technologies numériques tend aussi à donner plus de souplesse au pilotage de l’équilibre électrique. Car, les technologies numériques de communication facilitent et rendent plus rapides les échanges d’informations. C’est le cas des smart grids notamment. En effet, ces derniers donnent des informations aux fournisseurs et  aux consommateurs, et apportent, en temps réel, des informations sur la production et la consommation d’électricité en France.

Par ailleurs, les nouvelles technologies rendent également les appareils électriques plus sophistiqués, et leur utilisation plus flexible. La programmation des appareils électriques incite par exemple à la régulation et engendre une réduction de la consommation électrique.

Ainsi, l’évolution des technologies offre la possibilité de parvenir à un pilotage plus intelligent de l‘équilibre électrique du pays.

Haut de page

Posté par Julie le 19 février 2013