La première centrale à volant d’inertie d’Europe

Et si l’intermittence des énergies renouvelables n’était plus qu’un mauvais souvenir ? Grâce au volant d’inertie, il sera bientôt possible de stocker, de manière illimitée, la totalité des énergies renouvelables. D’ailleurs, l’Irlande va très bientôt tester cette technologie, en l’associant à une centrale solaire.

Centrale à volant d'inertie

La première centrale à volant d’inertie d’Europe verra bientôt le jour en Irlande.

Comment fonctionne cette technologie ?

Il s’agit d’une technologie inspirée par la cinétique, qui consiste à faire tourner un cylindre à grande vitesse, autour d’un axe. Le système fonctionne grâce à un moteur alimenté en électricité. Lorsque l’électricité manque (en raison de l’intermittence de la production), le système continue de tourner grâce à l’énergie cinétique. Cette dernière est stockée par le volant d’inertie, qui l’utilise à son tour pour produire de l’électricité et relancer la vitesse de rotation lorsque celle-ci diminue. Cette technologie s’avère très flexible, même si, pour l’instant, les performances sont encore modestes. Mais, elle a l’avantage d’être « propre » et de ne nécessiter aucune énergie (elle puise son énergie dans le mouvement de rotation).

Zoom sur le projet irlandais

Pour la première fois en Europe, un système de stockage par volant d’inertie va être intégré à une centrale solaire. Ainsi, grâce à ce système, le surplus de production de la centrale solaire pourra être stocké et restitué lorsque la demande est la plus importante. Cette nouvelle centrale, située près de Dublin, devrait être exploitée dès 2017.

Cette technologie, ainsi que l’ensemble des innovations mises au point pour améliorer les performances des énergies renouvelables et supprimer leurs défauts encourageront sans aucun doute leur déploiement dans les années à venir.

Haut de page

Posté par René le 21 juillet 2015