Qu’est-ce que le biomimétisme ?

Etymologiquement, le terme « biomimétisme » vient du grec « bios » qui signifie « la vie » et de « mimésis » qui signifie « imitation ». Littéralement, le biomimétisme est donc l’imitation de la vie.

Qu’est-ce que cela signifie ? En réalité, le biomimétisme est ainsi résumé par Janine Benyus qui en est à l’origine : « Regardez le monde de la nature : il fonctionne sans actionnaires exigeants ni grosses usines polluantes et ce depuis 3.8 milliards d’années sans dépenser un sou en recherche et en développement ».

L’idée consiste donc à faire de la Nature une véritable source d’inspiration et non plus de profiter d’elle. Car, c’est bien souvent en observant la Nature que l’Homme a conçu les plus beaux objets. « Va apprendre tes leçons dans la nature, c’est là qu’est notre futur » écrivait déjà Léonard de Vinci. Lui-même a pris exemple sur elle pour mettre au point les inventions géniales que nous lui connaissons et qui sont à l’origine de la voiture ou du sous-marin par exemple.

oiseau martin pecheur

Oiseau : martin pêcheur.

La nature résiste et s’adapte aux contraintes. C’est pourquoi l’Homme peut l’imiter pour résoudre des problèmes et améliorer son quotidien. Dans les années 1950, c’est en constatant, au retour de ses promenades, que la fleur de bardane reste accrochée à ses vêtements et aux poils de son chien, que Georges Mestral a l’idée de mettre au point une bande auto-agrippante qu’il appelle « velcro ».

De même, les ingénieurs japonais qui se sont penchés sur la conception du Shinkansen, l’équivalent japonais du TGV, ont souhaité limiter, pour les usagers, la sensation de choc ressentie à l’entrée d’un tunnel. Ils se sont inspirés, pour concevoir la tête du train, du bec du martin-pêcheur, oiseau connu pour sa vitesse de pénétration dans l’eau. Enfin, pensez aux briques réfractaires qui équipent certains appareils de chauffage par exemple. Nous savons aujourd’hui que, parmi les radiateurs électriques, ce sont les radiateurs à inertie qui sont les plus efficaces. Pourquoi ? Tout simplement parce que les briques réfractaires qui se trouvent à l’intérieur accumulent la chaleur et la restituent ensuite pour vous permettre de faire des économies.

Vous vous demandez sans doute quel est le rapport avec la Nature. Imaginez alors que vous êtes dans le désert. Le soleil brille toute la journée et chauffe les différentes roches qui s’y trouvent. La nuit, certains animaux -que vous n’auriez jamais vus en journée- sortent pour se réchauffer auprès de ces roches qui ont, toute la journée, accumulé la chaleur du soleil.  Les animaux ont su tirer profit de l’inertie bien avant nous…

Le biomimétisme est donc cette pratique qui consiste, aujourd’hui plus que jamais, à ne pas abuser des ressources de la Nature mais plutôt à chercher à apprendre d’elle. Il s’agit d’une véritable science qui doit permettre d’imaginer de nouveaux procédés pour préserver la planète. Janine Benyus travaille d’ailleurs, en collaboration avec son équipe, sur un projet de panneaux solaires nouvelle génération. En effet, elle estime que la fabrication des panneaux actuels coûte encore trop cher à la Nature en termes d’énergie.

C’est pourquoi, elle a imaginé des panneaux solaires « organiques » utilisant la photosynthèse. Ces panneaux seraient économiques, écologiques et entièrement recyclables. Car, elle considère que « la Nature nous rend tellement service depuis que nous sommes arrivés (bien après elle) sur cette planète, qu’elle mérite bien un maximum de royalties ».

Le biomimétisme fait donc de la nature un modèle, une unité de mesure (ce sont les impacts sur la nature qui déterminent la qualité d’une innovation) et un maître puisque c’est elle qui doit nous montrer la voie.

Haut de page

Posté par Julie le 4 septembre 2012