La récupération de la chaleur des eaux usées pour se chauffer

Il est possible d’utiliser les calories contenues dans l’air et dans le sol pour chauffer votre habitat. Un autre procédé, très peu connu en France, permet de récupérer la chaleur des eaux usées. Relié au réseau des égouts, ce système permet de réaliser des économies d’énergie.

recuperateur eau usee domestique

Les calories utilisées pour la douche, la vaisselle ou le linge sont recyclées.

Un gisement de chaleur encore peu exploité

Chaque jour, de nombreux litres d’eau chaude partent dans les canalisations. Cette eau ne refroidit pas immédiatement, sa température dans les égouts oscille entre 12° C et 20° C suivant le moment de la journée et de la saison. Le fournisseur Engie estime que les eaux usées produites par 100 habitants permettraient de chauffer 10 foyers ! Les suisses ont été les premiers à réagir et à mettre en place une solution pour éviter un tel gâchis. Le système imaginé se nomme récupérateur de chaleur des eaux usées. Il est installé dans les égouts dont le débit est suffisant pour garantir une température stable.

Le récupérateur de chaleur des eaux usées, mode d’emploi

Le récupérateur de chaleur collecte les calories issues des eaux usées d’usage domestique : douche, baignoire, lave-linge, lave-vaisselle et cuisine. Cette source chaude se trouve facilement et cela sans avoir à creuser bien profond. Il suffit de se rendre dans les égouts. Le long du parcours des eaux usées, s’agence un échangeur de chaleur, dans lequel circule un fluide caloporteur (eau glycolée). La manne de chaleur emmagasinée est transmise à une pompe à chaleur capable de porter le liquide à une température de 60° C. L’installation redistribue les précieuses calories au sein du circuit de chauffage des bâtiments situés à proximité (500 mètres maximum des égouts) afin d’éviter les déperditions de chaleur.

Le procédé s’avère efficace lorsqu’il est relié à des constructions de taille importante (écoles, complexe sportif, bâtiments publics, immeubles de bureaux) voire à un quartier entier.

Un récupérateur d’eau grise pour les particuliers

Une maison individuelle peut s’équiper d’un petit récupérateur de chaleur domestique. Egalement intégré aux canalisations, le procédé fonctionne un peu de manière différente. L’eau tiède usée s’écoule dans un tube en cuivre. Ce tube est entouré d’un serpentin, où de l’eau propre circule pour être réchauffée. Une fois à la bonne température, elle est conservée dans un ballon de stockage. Ce dernier approvisionne en eau chaude le ballon sanitaire ou l’installation de chauffage.

Attention, le récupérateur d’eau chaude ne permet en aucun cas de réaliser des économies d’eau mais uniquement d’énergie. Pour réduire votre consommation, il faudra donc vous tourner vers d’autres dispositifs tels qu’un embout mousseur-aérateur, un limitateur-régulateur, une chasse d’eau économique ou un stop douche.

Haut de page

Posté par Julie le 23 mai 2017