Comment récupérer l’énergie perdue ?

Aujourd’hui, il est non seulement question de limiter nos dépenses énergétiques mais aussi de récupérer l’énergie perdue.

planète verte entre des mains

Quelles sont les technologies qui permettront de récupérer l’énergie perdue ?

  • Le verre photovoltaïque

    Grâce au verre photovoltaïque, vos vitres produiront de l’électricité. Si, pour l’instant, le rendement n’est pas suffisant pour assurer la totalité des besoins d’un foyer, le verre ou encore le film photovoltaïques permettront bientôt à tous les particuliers de produire leur propre électricité.

  • La chaleur des ordinateurs

    Depuis plusieurs années, l’idée de chauffer des bâtiments grâce à la chaleur produite par les ordinateurs, et notamment celle des datacenters, se développe. Une entreprise parisienne a même conçu des radiateurs qui fonctionnent avec des processeurs informatiques.

  • Produire de l’électricité à partir de l’eau qui circule dans les canalisations

    Les différences de pression de l’eau qui circule dans les canalisations pourraient bientôt être utilisées pour produire de l’électricité. C’est l’idée qu’a eu un ingénieur français, Joseph Paoli, qui a d’ores et déjà installé un prototype du système qu’il a imaginé dans le Gard. Si les résultats sont concluants, cette technologie pourrait être développée.

  • Produire de l’électricité grâce à la circulation

    Innowattech, une entreprise israélienne a eu l’idée d’incorporer des cristaux de matériaux piézoélectriques sur une portion d’autoroute. Ces derniers se chargent en électricité lorsqu’une pression est exercée sur la route par les voitures. Il s’agit d’une technologie très prometteuse qui pourrait permettre de produire une grande quantité d’électricité à moindre frais.

Les ingénieurs continuent de travailler et de développer des technologies permettant de récupérer l’énergie perdue. A l’avenir, ces technologies devraient continuer à se multiplier. Certaines ne présenteront pas un rendement suffisant pour être développées, tandis que d’autres feront sans doute partie de notre quotidien d’ici quelques années.

Haut de page

Posté par René le 18 avril 2014