Un tableau électrique aux normes

Il est indispensable de veiller à ce que votre tableau électrique soit aux normes. Il constitue un élément indispensable dans un logement. Il permet de gérer l’ensemble des circuits électriques et il protège l’installation en cas de soucis techniques.

installation electrique

Une installation électrique aux normes, un gage de sécurité.

A quoi sert le tableau électrique ?

Le tableau électrique ou tableau de protection constitue le point névralgique de votre installation électrique. A partir de ce boîtier de commande, vous avez la mainmise sur l’ensemble des lignes électriques de votre maison : l’éclairage, les prises électriques, la plaque de cuisson et le four entre autres. Il héberge éventuellement les outils liés à la domotique comme par exemple le chauffage et le chauffe-eau. Le tableau électrique facilite donc la gestion et le repérage des équipements mais, pas seulement. Il veille également sur la sécurité des occupants et de vos appareils électriques.

Le tableau électrique et le coffret de communication sont protégés par une gaine technique de logement (GTL). Cet ensemble électrique est disposé au sein du logement, dans un endroit accessible comme dans l’entrée ou dans le garage.

Les dispositifs de sécurité du tableau électrique

Le tableau électrique protège l’installation électrique de l’habitation. Il dispose, pour cela, de dispositifs de sécurité :

  • Des disjoncteurs. L’installation doit disposer d’au moins deux disjoncteurs différentiels de 30 mA et de plusieurs disjoncteurs divisionnaires.
  • Des fusibles. Chaque circuit électrique correspond à un fusible.
  • Une gaine de protection. Une gaine technique spécifique rassemble les câbles de même intensité et dans un même temps elle sert d’isolant.

Les dangers d’un tableau de protection non conforme

Le tableau électrique doit respecter la norme NF C 15-100 dans le cas contraire il peut représenter une source de danger pour vous et vos proches. En manipulant un boîtier défectueux, vous pouvez subir un choc électrique. Cette décharge peut provoquer la mort (on parle d’électrocution) ou alors générer diverses réactions physiologiques (on parle dans ce cas d’électrisation) tels que des spasmes, des engourdissements et des crises de tétanie.

En outre, La plupart des incendies domestiques sont d’origine électrique :

  • Lors d’une surcharge électrique, une quantité d’énergie jugée supérieure à la normale est distribuée sur le réseau. Les fils électriques s’échauffent et fondent.
  • Un mauvais branchement, un faux contact ou un fil dénudé peut engendrer un court-circuit. Une panne généralisée peut se produire, si le fusible ou le disjoncteur grille à son tour.

Haut de page

Posté par Julie le 9 mai 2017