Energie photovoltaïque et panneau solaire photovoltaïque

Nous avons aujourd’hui d’excellentes raisons de penser que l’énergie photovoltaïque sera l’une des principales énergies du futur. Car, en plus de ne générer ni bruit, ni gaz polluants, elle est disponible gratuitement et utilisable de plusieurs manières. Les systèmes photovoltaïques sont de plus en plus fiables et ne nécessitent que très peu de maintenance. A terme, l’énergie photovoltaïque doit favoriser la rénovation de l’approvisionnement énergétique de l’Europe et de la France en particulier, en mettant l’accent sur la sécurité entre autres.

panneaux solaires photovoltaiques

Installation de panneaux solaires photovoltaïques.

Fonctionnement du panneau photovoltaïque

Le mot « photovoltaïque » est un composé du mot grec « photos », qui signifie lumière, associé à un dérivé de « volt ». La technologie photovoltaïque utilise des cellules pour transformer l’énergie du soleil en électricité. Une cellule photovoltaïque comporte une ou deux couches de matériau semi-conducteur, du silicium principalement, présent dans le sable notamment. Le principe de fonctionnement des panneaux photovoltaïques est assez simple : lorsque la lumière (les cellules photovoltaïques ont besoin de lumière. Elles pourraient fonctionner avec une lumière artificielle, mais cela ne présenterait pas le même intérêt…) frappe les cellules, elle crée un flux électrique.

 Les panneaux solaires, une installation facile à intégrer

L’installation solaire se fond parfaitement à votre habitat. Posés sur la toiture, les panneaux sont quasiment invisibles. Ils remplacent une partie des tuiles (IAB) ou sont placés parallèlement à la pente de toit (ISB). Il n’est pas toujours possible de les placer à cet endroit. Dans ce cas, ils reposent sur un châssis dans le jardin (installation non intégrée au bâti). L’ensemble est relié, à l’intérieur, à un système électrique, qui comprend :

  • Un onduleur. Il convertit le courant continu généré par les panneaux solaires en courant alternatif.
  • Le parafoudre.
  • Une batterie de stockage. Elle stocke l’électricité afin de la restituer au moment où l’intensité lumineuse n’est plus suffisante. Cet équipement peut être installé en option.
  • Un régulateur. L’appareil régule la tension électrique afin d’optimiser la durée de vie de la batterie.
  • Un compteur de production. Si vous avez choisi de revendre l’énergie renouvelable, il est nécessaire de s’équiper d’un boîtier spécifique. Ce dernier mesure la quantité d’électrons injectée dans le réseau public.
  • Compteur de consommation. Il permet de suivre votre consommation d’énergie solaire.

Le rendement des panneaux photovoltaïques

Le rendement des panneaux photovoltaïques est mesuré par leur puissance crête, exprimée en watt-crête (Wc). Cette information, fournie par le constructeur, renseigne sur la puissance maximale d’une installation dans des conditions optimales (une température de 25°C et un ensoleillement de 1000 W par m2). Ainsi, un panneau de 10 m2 possède une puissance de 1 kWc environ. La puissance crête constitue un simple indicateur afin de vous donner une idée générale du niveau de production. D’un logement à l’autre, le rendement sera, en effet, différent. Pour connaître de façon précise votre propre rendement, d’autres critères sont à prendre en compte : les spécificités de votre habitation, le lieu de résidence, l’inclinaison des panneaux et leur orientation, etc.

Idéalement, les panneaux solaires sont aménagés sur une pente de toit avec une inclinaison de 30° et plutôt orientée Sud.

Les modules photovoltaïques

Tous les panneaux solaires ne possèdent pas les mêmes capacités. Cela va dépendre en partie du choix des capteurs photovoltaïques employés. Il en existe plusieurs :

  • Les cellules plates cristallines. Les différents carreaux se composent de milliers de petits modules (en silicium monocristallin, silicium multicristallin ou en silicium en ruban), qui sont connectés entre eux pour obtenir la puissance désirée. Cette structure est assez fragile, un verre solide la protège.
  • Les couches minces. Une fine couche de poudre de matériau semi-conducteur (le plus souvent du silicium) recouvre l’intégralité du panneau. La taille des modules est beaucoup plus importante ce qui permet de mieux capter le rayonnement.

Les dimensions des panneaux

Le nombre de panneaux solaires mis en place est déterminé en fonction de l’utilisation des électrons. Deux possibilités s’avancent à vous :

  • Les revendre à EDF. Vous pouvez alors tapisser totalement la toiture de panneaux afin d’augmenter au maximum vos revenus.
  • Faire de l’autoconsommation. La taille des panneaux sera déterminée par rapport à vos besoins énergétiques. L’objectif est de devenir, à terme, indépendant.

Le raccordement des panneaux solaires

L’énergie propre produite peut être intégralement ou partiellement vendue. Le système doit être raccordé au réseau électrique. Des démarches administratives sont également à effectuer. Vous devez souscrire un contrat d’achat d’électricité avec EDF. Le tarif de rachat est fixé par la Commission de Régulation de l’énergie (CRE) et est valable pour une durée de 20 ans.

Dans le cadre de l’autoconsommation, l’installation est branchée sur le circuit électrique. Votre logement reste, toutefois, raccordé au réseau afin d’éviter la panne en cas de production solaire insuffisante.

Utilisation de l’énergie solaire photovoltaïque

L’électricité solaire offre de nombreuses possibilités :

  • Produire de l’électricité : l’électricité peut être utilisée pour alimenter votre four, votre machine à laver, votre chauffe-eau et tous vos autres appareils électriques.
  • Chauffer des bâtiments : Aterno a mis au point un chauffage innovant totalement inédit : le chauffage électro-solaire. Les radiateurs à inertie utilisent directement l’énergie solaire produite sur votre toit pour fonctionner. Il serait dommage de s’en priver. Cette ressource est inépuisable et gratuite ! Ainsi, grâce à ce système performant, vous profitez d’une chaleur douce et agréable tout en réalisant de réelles économies d’énergie.
  • Fournir de l’eau chaude : des panneaux dotés de capteurs thermiques chauffent de l’eau, qui est, ensuite, utilisée comme eau chaude sanitaire.
  • Chauffer la piscine : l’eau de la piscine est toujours à la bonne température grâce aux pouvoirs du soleil.

L’entretien des panneaux photovoltaïques

Les panneaux solaires ne demandent quasiment pas d’entretien. L’eau de pluie suffit pour enlever la poussière. Dans certaines régions, il est parfois nécessaire de les nettoyer de temps en temps, car des feuilles, du verglas ou des fientes altèrent leur rendement. Attention, de ne pas abîmer les panneaux ! Plusieurs gestes sont à éviter :

  • Utiliser de l’eau calcaire. Elle laisse des traînées blanches, qui diminuent le rendement.
  • Verser de l’eau froide sur des panneaux chaud. Un choc thermique risque de se produire et détériorer définitivement les panneaux.
  • Employer des solvants et des détergents trop agressifs.

Pour réaliser cette tâche, utilisez de l’eau clair ou un savon doux avec une éponge douce.

Haut de page

Posté par Julie le 20 mars 2017