Les bâtiments autonomes en énergie

Aujourd’hui, les constructeurs de maisons BBC savent construire des bâtiments basse consommation, dont la consommation d’énergie ne dépasse pas 50kWh par m² et par an.

plan maison echelle efficacite energetique

Plan d’une maison et échelle d’efficacité énergétique.

Mais, il est désormais possible d’aller encore plus loin… En effet, certains bâtiments sont capables, en plus de consommer très peu, d’autoproduire l’énergie nécessaire à leur fonctionnement.  Cela permet aux occupants de ces bâtiments de réduire leurs dépenses, et même, dans certains cas, de gagner de l’argent, lorsqu’ils produisent plus d’énergie que celle dont  ils ont besoin.

Le nombre de bâtiments à énergie positive s’élèverait à 180 en France. Depuis 2009, il semblerait que, chaque année, 20 à 30 nouveaux projets de bâtiments à énergie positive voient le jour, aussi bien dans le secteur résidentiel que dans le secteur tertiaire.

Ces bâtiments mettent en œuvre des systèmes qui sont déjà bien implantés sur le marché :

  • isolation,
  • triple vitrage,
  • pompe à chaleur,
  • panneaux solaires photovoltaïques,…

L’Ademe souhaite voir ces bâtiments à énergie positive se multiplier et recense donc les meilleurs pratiques afin d’offrir des exemples aux maîtres d’ouvrages et de fournir aux Pouvoirs Publics la preuve de la faisabilité de ces bâtiments. Dès la fin du mois d’octobre, l’Ademe mettra en place une base de données rassemblant l’ensemble des opérations identifiées, en cours ou terminées, et proposera une analyse détaillée des initiatives les plus intéressantes.

Un label « Bâtiment à énergie positive » devrait ensuite venir définir précisément les exigences auxquelles devront répondre ces bâtiments.

Haut de page

Posté par Julie le 14 décembre 2012