Quel radiateur électrique choisir pour les espaces réduits ?

Dans la conception d’un logement, de nombreux éléments sont à intégrer afin de coller à vos besoins et à vos envies. Vous désirez de grandes baies vitrées, une cuisine spacieuse et bien équipée, aménager un espace détente dans les combles, disposer d’une baignoire et d’une douche dans la salle de bains, etc. Un détail est souvent oublié et pourtant il est tout aussi important que le reste : l’emplacement du chauffage. Heureusement, il existe des radiateurs électriques conçus spécialement pour les espaces réduits.

rad electrique plinthe aterno

Aterno propose une gamme complète de radiateurs électriques dont le modèle plinthe.

Le radiateur plinthe électrique

Le radiateur plinthe électrique constitue un radiateur horizontal réduit en hauteur. Attention, l’habit ne fait pas le moine. Le radiateur plinthe est petit mais, ultra-performant comme en témoigne le modèle Aterno. Son appareil doté de la technologie à inertie offre le meilleur du chauffage électrique. Il combine les pouvoirs de trois technologies :

  • Convection,
  • Accumulation,
  • Rayonnement.

Grâce à son système unique, le radiateur électrique plinthe est en mesure de stocker une grande quantité de chaleur qu’il restitue de manière homogène et en continue.

Le radiateur Aterno permet de réaliser des économies d’énergie tout en améliorant votre confort thermique. Il se pilote à l’aide d’un thermostat électronique intelligent. Déporté et sans fil, il se positionne à bonne distance de l’appareil chauffant afin de vous offrir la température désirée au demi-degré près. Ce boîtier de commande dispose également de plusieurs plages de programmes. Vous pouvez ainsi paramétrer les périodes de chauffe en fonction de votre emploi du temps. Chaque calorie produite est parfaitement utilisée.

Le radiateur vertical

Le radiateur plinthe se glisse sous une grande fenêtre ou dans les combles. Le radiateur vertical s’installe sur les murs étroits grâce à sa silhouette élancée. Aterno propose une gamme de chauffage en hauteur complète afin de coller aux contraintes architecturales de votre habitation. Parmi ces modèles, on peut citer le radiateur sèche-serviette. Cet appareil offre des draps de bains bien chauds et une température sur-mesure. Doté du système exclusif Aterno, il diffuse une chaleur douce et homogène. Il dispose, en prime, d’une option ingénieuse, l’Eco-Boost. Cette fonction augmente la température ambiante de 5°C durant 30 minutes. En fonction de vos besoins, il est possible d’interrompre le cycle ou de le reconduire.

La plinthe chauffante

La plinthe chauffante ressemble à s’y méprendre à une plinthe ordinaire. Cet appareil se pose sur la partie basse du mur. Il est disponible dans une pléiade de coloris et d’aspects (bois, marbre, PVC, carrelage) afin de s’harmoniser parfaitement à votre revêtement de sol. Pour distinguer les deux types de plinthe, il est nécessaire de sortir la règle. La longueur d’une plinthe traditionnelle est comprise entre 7 et 10 cm et possède une épaisseur d’environ 10 mm suivant le modèle. La plinthe chauffante électrique a, quant à elle, une hauteur de 15 cm et une épaisseur de 3 cm. A l’intérieur se dissimule le système de chauffage.

Le fonctionnement de la plinthe chauffante est le suivant. L’air froid au sol est réchauffé par des résistances électriques. Une fois à la bonne température, il s’élève naturellement par convection jusqu’à former un rideau thermique. Le mur accumule les calories libérées avant de les restituer sous forme de rayonnement dans l’ensemble de la pièce. Le procédé est efficace à condition que les parois soient parfaitement isolées. Dans le cas contraire, la chaleur s’échappe directement vers l’extérieur.

Côté confort, la plinthe chauffante chauffe rapidement et de manière optimale les petits volumes. Des différences de températures peuvent se faire ressentir par endroit. De plus, l’appareil assèche l’air de votre logement. Pour pallier à ce problème, il est préférable d’opter pour le modèle hydraulique.

Le convecteur au sol

Le convecteur au sol, également nommé chauffage en caniveau, est quasiment invisible. Sous forme de caisson en tôle d’acier électrozingué, l’émetteur est encastré dans le sol au niveau des baies vitrées et / ou des portes fenêtres. Il est recouvert d’une grille en aluminium anodisé disponible dans de nombreux modèles et couleurs (bronze, noir, champagne). Sa mise en place se réfléchit finement au moment de construire, car elle nécessite de lourds travaux.

Le convecteur au sol s’appuie sur le principe de convection. Il capture l’air froid, qui émane des grandes vitres, pour ensuite le réchauffer. La chaleur se diffuse de manière verticale. Cette barrière anti-froid permet de traiter les conséquences d’une mauvaise isolation. Le convecteur au sol ne permet pas de chauffer correctement la pièce, il est utilisé uniquement en tant que chauffage d’appoint. Le plus économique est donc d’investir dans une isolation performante.

L’espace devant les fenêtres doit être parfaitement dégagé. Aucuns matériaux inflammables tels que des rideaux, un meuble et des stores ne reposent sur la grille du radiateur. Pour limiter le risque d’incident, un dispositif de sécurité a été imaginé. Il stoppe automatiquement le convecteur en cas de surchauffe ou d’obstruction accidentelle de la grille.

Haut de page

Posté par Julie le 25 avril 2017