L’effacement diffus contre les pics de pollution

Sur le réseau électrique français, l’essentiel de la consommation est couverte tout au long de l’année par le parc de centrales nucléaires d’une part, et les barrages hydrauliques d’autre part. Lorsqu’un décalage apparait entre la production et la consommation d’électricité, notamment lors des pics de consommation, d’autres moyens de production doivent être sollicités. Il s’agit généralement de centrales thermiques d’appoint (gaz, charbon, fioul) qui présentent le défaut d’être fortement émettrices de CO2. En hiver, une diminution de la température extérieure de 1°C appelle 2300 MW de puissance supplémentaire (l’équivalent de plus de deux réacteurs nucléaires).

Consommation électrique

Comment réduire notre consommation d’électricité au moment des pics de consommation ?

 

Les offres proposées par EDF

Pour éviter de solliciter ces centrales, des systèmes d’effacement ont été mis en place par le gestionnaire de réseau : il s’agit des offres Effacement jour de pointe (EJP) proposées par EDF, mais aussi des offres réservées aux compteurs heures pleines/heures creuses, qui équipent une petite moitié des foyers français. Concrètement, l’effacement consiste donc à inciter les ménages à réduire leur consommation lors des heures de pointe de sorte à alléger la charge pour le réseau, via des tarifs variables en fonction de la période.

Zoom sur l’effacement diffus

L’effacement diffus, un concept en développement actuellement sur le territoire français, diffère des autres types d’effacements en ce qu’il est totalement automatisé. En effet, l’effacement diffus consiste à réaliser des économies d’électricité aux moments précis où le réseau électrique en a le plus besoin. Pour cela, un boîtier est installé dans les logements chauffés au tout électrique, et permet d’interrompre à distance l’alimentation des équipements dont la consommation est flexible. Les équipements concernés sont les appareils de chauffage électrique et le chauffe-eau qui représentent 80% de la consommation annuelle d’électricité d’un logement au tout électrique (source CEREN 2009).

L’idée est de réduire la consommation d’électricité de façon ciblée, sans pour autant nuire au confort domestique. Tout ménage qui en fait la demande auprès d’un agrégateur d’effacement (comme Voltalis ou Direct Energie) peut demander l’installation gratuite de ce boîtier.

En plus de son intérêt écologique, l’effacement diffus permet aussi de réduire sa consommation d’électricité. Selon une étude réalisée par l’ADEME dans des logements, ces effacements permettent de réaliser une économie moyenne de 10,9% à 13,2% sur le chauffage.

A cela s’ajoutent des services supplémentaires : ainsi le boîtier de Voltalis permet à tous ses adhérents d’accéder gratuitement à un suivi de consommation personnalisé sur Internet, afin qu’ils puissent identifier des gisements d’économies supplémentaires.

Haut de page

Posté par René le 21 octobre 2014