INGRID : la nouvelle solution pour stocker les énergies renouvelables

L’intermittence et le stockage des énergies renouvelables sont des problèmes majeurs à l’heure où ces dernières occupent une place de plus en plus importante dans la production énergétique mondiale.

smart grid

Smart Grid

Sept partenaires (parmi lesquels le Français McPhy Energy) ont annoncé avoir développé avec succès un système de stockage d’énergie renouvelable de 39 MW : INGRID. Le projet est en partie financé par la Commission européenne à hauteur de 13,8 millions d’euros.

Le projet INGRID repose sur une association : il s’agit de combiner l’électrolyse et des systèmes de stockage d’hydrogène avec des technologies informatiques de pointe, pour assurer le suivi et le contrôle des réseaux de distribution d’énergie. Ce système, associé aux smartgrids (réseaux intelligents de transport et de distribution d’énergie), a vu le jour pour répondre aux problèmes posés par la multiplication des sources d’énergie renouvelable.

L’objectif, à terme, est également d’assurer un équilibre entre l’offre et la demande, et pour cela, un système de stockage est absolument nécessaire. « Tous les partenaires du consortium se réjouissent de faire partie de cet important projet de stockage d’énergie qui démontre une nouvelle fois la position centrale des technologies d’hydrogène pour l’intégration de l’énergie renouvelable » affirme Pascal Mauberger, PDG de MCPhy Energy.

Ce système sera expérimenté en Italie, dans la région des Pouilles, où 3500 MW d’énergie solaire, éolienne et biomasse sont déjà installés.

Haut de page

Posté par Julie le 20 novembre 2012