Londres va exploiter ses fatbergs pour produire de l’électricité

Les fatbergs, littéralement icebergs de graisse sont les amas de graisse qui bouchent régulièrement les égouts londoniens. Chaque année, la ville débourse 1 million de livres tous les 3 mois pour faire intervenir quotidiennement des professionnels chargés de déboucher les égouts.

centrale production energie verte

C’est pourquoi la compagnie d’assainissement en charge de cet entretien va s’associer avec un fournisseur d’énergie afin d’utiliser ces fatbergs pour produire de l’électricité. Ainsi, à partir de 2015, la graisse extraite des égouts servira à alimenter une centrale de cogénération. Cette dernière pourrait produire assez d’électricité pour couvrir les besoins de 40 000 foyers. Le projet compte également sur la coopération des restaurants londoniens qui pourront faire installer, dans leurs cuisines, des collecteurs de graisse pour éviter de la déverser dans les égouts. L’électricité produite sera (en partie) achetée par la société de distribution de l’eau pour alimenter une station d’épuration, et le surplus sera injecté au réseau national de distribution d’électricité.

Haut de page

Posté par Julie le 10 mai 2013

Une réponse à Londres va exploiter ses fatbergs pour produire de l’électricité

  1. magazine art dit :

    belle initiative écologique !! Bravo ! Espérons voir fleurir ce type d’invention en France (et ailleurs) prochainement