Mieux disposer les éoliennes permet d’augmenter leur rendement !

Des chercheurs américains du Delaware ont étudié le rendement des parcs éoliens offshore et plus précisément la disposition des éoliennes. Ils ont pris pour modèle un parc éolien existant, au large de la Suède, qui comporte 48 éoliennes.

Disposition éoliennes

Une meilleure disposition des éoliennes permettrait d’augmenter leur rendement.

Ils ont imaginé 6 nouvelles configurations (espace entre les rangées plus ou moins important, décalage dans l’alignement des turbines), qu’ils ont comparées à la configuration actuelle.

Grâce à des simulations informatiques, ils ont constaté que l’espacement des turbines et le décalage des lignes d’éoliennes permettaient d’augmenter leur rendement de 33%.

Les chercheurs ont également constaté que, pour obtenir le meilleur rendement, les rangées d’éoliennes doivent être orientées dans la direction des vents dominants. Seulement, dans certaines régions, le sens du vent dominant dépend des saisons. Une orientation optimale pour une saison ne serait plus une orientation optimale pour la saison suivante.

Cette étude démontre donc que les installations éoliennes peuvent encore être optimisées. L’an dernier, la même équipe de chercheurs avait déjà démontré qu’à l’avenir, les parcs éoliens pourraient couvrir la moitié des besoins en énergie de la planète, avec un impact réduit sur l’environnement. Mais cela ne se vérifiera que si le soutien aux énergies renouvelables continue de se développer.

Haut de page

Posté par Julie le 13 décembre 2013