Power Paper : le papier qui stocke de l’électricité

L’augmentation de la production d’électricité renouvelable incite les scientifiques à s’intéresser à la question du stockage. Aujourd’hui, des chercheurs du monde entier mettent au point des solutions de stockage de plus en plus innovantes. Un laboratoire suédois a récemment présenté sa solution : « power paper », le papier qui stocke de l’électricité.

Power-paper

©Thor Balkhed/Abdellah Malti/Linköping University. Découvrez le papier qui stocke de l’électricité.

Power Paper : le papier qui sert de batterie

En Suède, une équipe de scientifiques a mis au point un papier qui pourrait, à l’avenir, servir de batterie. Il s’agit d’une feuille de papier composée de nanocellulose et d’un polymère conducteur. Elle mesure 15 centimètres de diamètre et quelques dixièmes de millimètres d’épaisseur. La fabrication est simple : une feuille de papier ordinaire, composée de nanofibres, est plongée dans une solution qui contient un polymère conducteur. Ce dernier forme une couche autour des fibres du papier. Le mélange est ensuite déshydraté pour former le « power paper ».

Une production économique et écologique

Ce nouveau matériau, extrêmement fin et pliable, s’avère très simple à produire. De plus, la cellulose est recyclable, et aucun métal lourd n’entre dans la composition du « power paper », ce qui en fait une solution de stockage économique et écologique. Il s’agit d’un matériau résistant, dont le processus de fabrication est beaucoup plus simple que celui des batteries classiques.

Pour l’instant, le « power paper » n’en est qu’au stade expérimental, mais les scientifiques ont d’ores et déjà perçu une aide financière pour poursuivre leurs recherches. Ce papier innovant pourrait donc bientôt voir le jour et révolutionner notre manière de stocker l’électricité.

Haut de page

Posté par Julie le 26 janvier 2016