Quoi de neuf pour les bâtiments du futur ?

En France, dès 2020, la construction sera régie par une nouvelle réglementation : la RBR 2020. Tous les bâtiments devront produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment. Quelles sont les idées et les innovations qui permettront d’accompagner la transition énergétique et de réduire durablement nos dépenses énergétiques ?

Bâtiments du futur

Quelles seront les caractéristiques des bâtiments du futur ?

L’autoconsommation ?

A partir de 2016, l’électricité produite par les installations photovoltaïques chez les particuliers pourrait être moins chère que l’électricité « conventionnelle », fournie par le réseau. Dès lors, il sera plus avantageux pour les producteurs de consommer leur propre électricité. Dans cette optique, des ingénieurs s’attachent à développer des centrales de gestion qui permettront aux particuliers de consommer leur propre électricité et de revendre ce qu’ils ne consomment pas à EDF. Ces appareils pourraient également permettre de prévoir la production d’électricité et ainsi de programmer la mise en marche des appareils (lave-linge, lave-vaisselle…) aux heures où l’ensoleillement est le plus important.

Optimiser et généraliser l’autoconsommation d’électricité est donc un enjeu majeur des prochaines années.

La domotique

Centraliser le contrôle des différents équipements de la maison permet de gagner du temps mais également de faire des économies. Certains fabricants de chauffage l’ont bien compris puisqu’ils proposent, depuis plusieurs années déjà, des options permettant d’allumer ou d’éteindre son chauffage à distance. Aujourd’hui, la domotique se généralise. Le but est d’équiper les bâtiments de systèmes de communication permettant de piloter le chauffage ou la ventilation, d’allumer ou d’éteindre la lumière à distance… Toutes ces innovations n’ont qu’un seul but : faire des économies d’énergie.

Ces réflexions sur les bâtiments du futur s’intègrent dans un projet plus large qui vise à imaginer des bâtiments à énergie positive dont la construction serait, elle aussi, sobre en énergie. Le développement durable passe par la réduction des dépenses énergétiques et la prise de conscience de la nécessité de choisir des matériaux durables et recyclables qui contribueront à réduire également les émissions de gaz à effet de serre.

Haut de page

Posté par Julie le 15 octobre 2013