Centrales solaires thermodynamiques : leur rendement pourrait être accru !

Le principe de fonctionnement des centrales solaires thermodynamiques est simple : les rayons du soleil, concentrés grâce à des miroirs, sont utilisés pour chauffer un fluide caloporteur. Ce dispositif permet de produire de la vapeur qui permet, à son tour, de produire de l’électricité par exemple.

Centrale solaire

Découvrez la technologie qui pourrait permettre d’augmenter le rendement des centrales solaires thermodynamiques.

Aujourd’hui, les scientifiques multiplient les recherches pour augmenter le rendement des cellules solaires photovoltaïques. Mais les centrales solaires thermodynamiques éveillent également l’intérêt des chercheurs. En effet, elles fonctionnent grâce à des technologies complexes et coûteuses et leur rendement pourrait être augmenté. Dans cette perspective, le MIT a mis au point une galette permettant de générer de la vapeur à partir de l’énergie solaire. Elle est constituée de deux couches : la première, en mousse de carbone, est isolante, et la deuxième, en graphite, est à la fois poreuse et très légère. Cette galette flotte dans l’eau. Sous l’action des rayons du soleil, la partie supérieure de la galette, en graphite, s’échauffe. L’eau remonte à travers la couche inférieure et se vaporise dans la partie supérieure. La galette fonctionne comme une éponge : elle peut absorber et évaporer l’eau en continu. Le taux de conversion de l’énergie solaire en vapeur est excellent (de l’ordre de 85% avec un rayonnement à peine supérieur à celui d’une journée ensoleillée classique).

Pour l’instant, cette galette mise au point par le MIT n’existe qu’à l’état de prototype. Une technologie inspirée de cette galette pourrait être développée à grande échelle et permettre d’accroître le rendement des centrales solaires thermodynamiques.

Haut de page

Posté par René le 19 août 2014