Strasbourg : le premier projet de géothermie profonde en milieu urbain

Strasbourg va installer une station de géothermie profonde sur le site dépollué de la raffinerie de Reichstett. Elle s’inscrit comme une ville avant-gardiste en matière d’énergies renouvelables et elle le prouve une nouvelle fois.

geothermie strasbourg

Source : la ville de Strasbourg.

La raffinerie de Reichstett transformée en station de géothermie profonde

L’ancienne raffinerie de Reichstett, implantée dans le Nord de Strasbourg, connaît une seconde vie. Le site est en train d’être transformé en station de géothermie. Cette technique est de plus en plus utilisée dans l’ensemble de l’hexagone. Le projet alsacien a une petite particularité. La géothermie profonde sera exploitée, pour la première fois, en milieu urbain.

Cette friche industrielle n’a pas été choisie au hasard. Après une étude préalable en octobre 2015, les experts ont confirmé la présence d’eau à très hautes températures (185° C) dans le sous-sol. En prime, la source est située à des profondeurs relativement basses, 4500 mètres. Cette centrale innovante fonctionnera en cogénération ce qui signifie qu’elle fournira aux habitations alentours à la fois de l’électricité et du chauffage, une autre grande première.

Avec un coût d’environ 40 millions d’euros, l’installation sera opérationnelle en 2019 et devrait fournir de l’énergie pendant plus de 50 ans. En outre, les frais d’exploitation faibles et la garantie de prix stable séduiront facilement les citadins encore sceptiques.

L’aménagement d’un EcoParc

La raffinerie de Reichstett constitue, dans un même temps, un projet d’urbanisme inédit. D’habitude, les centrales de géothermie sont exploitées dans un but industriel. Ce lieu, baptisé EcoParc Rhénan, devrait accueillir, à terme, des logements, des bureaux et une activité agricole. Ils auront, en prime, la chance de profiter d’une énergie renouvelable locale ! Le circuit de chauffage devrait également alimenter des serres agricoles avec l’énergie à 30° C provenant du refroidissement électrique.

Strasbourg, une ville pionnière

Depuis plusieurs années, la ville de Strasbourg mène une politique en faveur de la transition énergétique. Elle développe de nombreuses solutions d’énergies alternatives. Pour preuve, elle dispose de trois centrales biomasses et de trois sites de géothermie*. 50 000 m2 de panneaux solaires ont également été installés à travers la commune. Au total, 14% de l’énergie utilisée dans l’Eurométropole de Strasbourg est d’origine renouvelable. La commune espère passer la barre des 20% d’ici 2020.

* Source : http://www.20minutes.fr/strasbourg/2037723-20170327-strasbourg-premier-chantier-francais-geothermie-profonde-ville-debute-attendant-electricite-chaleur

Haut de page

Posté par Julie le 17 mai 2017