Pellworm : une île allemande autonome en énergie

L’île allemande de Pellworm, située au large de la mer du nord, a déjà atteint l’objectif fixé pour 2050 concernant les énergies renouvelables. Ainsi, cette île de 1200 habitants produit 21 GWh d’électricité, c’est-à-dire trois fois plus que ce qu’elle consomme. Cependant, malgré cette importante production, l’île est toujours dépendante du continent (pour pallier l’intermittence de sa production), auquel elle est reliée par un câble électrique sous-marin.

Ile Pellworm

© Kur- und Tourismusservice Pellworm. L’île de Pellworm va généraliser l’utilisation de radiateurs à accumulation pour pallier l’intermittence des énergies renouvelables afin de devenir complètement autonome en énergie.

Sur l’île se trouvent des éoliennes, de nombreuses installations photovoltaïques et une centrale au biogaz. Pour se chauffer, les habitants utilisent principalement des radiateurs à accumulation et des pompes à chaleur.

Le projet « Région Intelligente Pellworm » prévoit d’installer des batteries pour stocker l’électricité ainsi que des compteurs intelligents pour informer les utilisateurs de leur consommation. Ces dispositifs devraient permettre à l’île de devenir complètement autonome.

Dans cette perspective, les ingénieurs de l’Institut Fraunhofer vont créer un  modèle d’utilisation des radiateurs à accumulation, qui serviront de dispositifs de stockage d’électricité. Habituellement, les radiateurs à accumulation stockent la chaleur la nuit. Sur l’île, les radiateurs accumuleront la chaleur au moment où la production d’électricité sera la plus importante. Les ingénieurs s’attachent donc à établir des prévisions pour la production et la demande en chaleur, afin d’établir un équilibre entre l’offre et la demande.

Si cette expérience avec les radiateurs électriques à accumulation s’avère concluante, elle pourrait être testée dans d’autres régions.

Haut de page

Posté par Julie le 11 octobre 2013