Les réseaux de chaleur danois

Le Danemark est connu pour ses éoliennes. En effet, depuis quelques années, le pays développe des parcs éoliens terrestres et offshores. Ces derniers permettent de couvrir une part importante des besoins en électricité du pays.

Réseau de chaleur

©Ademe. Le Danemark a déployé des réseaux de chaleur dans tout le pays pour assurer le chauffage des habitations.

Les énergies renouvelables pour le chauffage

En ce qui concerne le chauffage, les Danois utilisent également largement les énergies renouvelables. Ainsi, en 2011, 41% du chauffage était fourni par des énergies renouvelables. Au total, les énergies renouvelables couvrent donc 24% des besoins énergétiques des Danois (contre 11.5% en France).

S’il lui reste d’importants efforts à faire en ce qui concerne la réduction des émissions de gaz à effet de serre liées aux transports, le Danemark a considérablement réduit ses émissions liées à la production d’électricité et au chauffage. Cela s’explique en partie par l’organisation du système de chauffage au Danemark. En effet, le chauffage a été pensé à grande échelle : de nombreux réseaux de chaleur ont été construits dans les villes danoises, et ils recouvrent 54% des besoins en chauffage du pays. En France, il existe très peu de réseaux de chaleur.

L’autre avantage des réseaux de chaleur danois, c’est qu’ils fonctionnent, pour la plupart, avec une chaudière à cogénération, qui utilise des déchets ou de la biomasse pour produire à la fois de la chaleur et de l’électricité.

Grâce à cette organisation particulière, le Danemark espère parvenir, dès 2035, à produire la totalité de son chauffage et de son électricité sans hydrocarbure.

Haut de page

Posté par Julie le 27 décembre 2013