Installation d’une pompe à chaleur : 6 questions à vous poser

Ces derniers temps, la pompe à chaleur est souvent présentée comme la solution idéale pour répondre aux enjeux de la transition énergétique. L’interdiction prochaine du chauffage au fioul et l’impossibilité d’installer une chaudière au gaz dans les logements neufs poussent les particuliers à s’interroger sur leur système de chauffage. La PAC est-elle une option fiable et efficace ? Découvrez les questions à vous poser avant d’investir dans ce type de dispositif pour votre chauffage.

pompe a chaleur aerothermique installee dehors

Quelle pompe à chaleur choisir ?

Pompe à chaleur géothermique ou aérothermique ? Si vous vous intéressez à ce système de chauffage, vous avez sans doute déjà constaté qu’il existe plusieurs types de pompes à chaleur, dont les caractéristiques et le fonctionnement diffèrent :

  • La pompe à chaleur géothermique

    Elle puise les calories dans le sol, ce qui nécessite d’importants travaux puisque les capteurs doivent être enterrés. Il faut donc disposer d’un terrain d’une grande superficie et mieux vaut prévoir l’installation d’une pompe à chaleur géothermique dès la construction de votre habitation.

  • La pompe à chaleur aérothermique

    Elle exploite les calories présentes dans l’eau ou dans l’air et convient aussi bien dans le neuf qu’en rénovation. La PAC aérothermique est plus facile à installer que la PAC géothermique.

Quel que soit le modèle que vous choisissez, le principal avantage de la pompe à chaleur est l’utilisation d’une énergie renouvelable pour le chauffage de votre habitation.

Quelles précautions prendre avant l’installation de votre pompe à chaleur ?

Quelles sont les étapes indispensables pour vous garantir les meilleures performances ? Comment vous assurer de prendre la bonne décision et de choisir la pompe à chaleur qui répondra parfaitement à vos attentes ? Découvrez comment vous assurer d’installer votre pompe à chaleur dans les meilleures conditions.

Etude thermique et choix de la bonne puissance pour votre pompe à chaleur

Tout installateur sérieux doit vous proposer une étude thermique de votre habitation. Elle permet de déterminer la qualité d’isolation du bâtiment, afin d’évaluer les déperditions énergétiques et d’estimer vos besoins en chauffage. Grâce à cette étape, il calcule la puissance nécessaire pour chauffer l’intégralité de votre maison. Le calcul, généralement effectué par un logiciel, prend en compte :

  • La puissance de la pompe à chaleur
  • Les déperditions énergétiques constatées
  • La température extérieure annuelle moyenne
  • La surface à chauffer
  • Le type d’émetteur de chaleur : radiateur basse température, plancher chauffant, etc.
  • Vos habitudes

Cette étape est indispensable car le mauvais dimensionnement d’une pompe à chaleur peut avoir des conséquences désastreuses : surcoût à l’achat, surconsommation d’énergie ou, au contraire, nécessité accrue d’un chauffage d’appoint, limitation des économies d’énergie, etc.

Quel coefficient de performance (COP) pour votre pompe à chaleur ?

Le coefficient de performance est mesuré dans des conditions spécifiées par la norme EN 14511. Il permet de comparer les performances de différents modèles de pompe à chaleur. Si vous souhaitez vous assurer une efficacité optimale, investissez dans une PAC qui dispose d’un COP égal ou supérieur à 3. Il représente le rapport entre l’électricité que consomme votre pompe à chaleur et l’énergie thermique qu’elle produit. Avec un COP de 3, votre PAC consomme 1 kWh d’électricité pour produire 3 kWh de chaleur. Bien sûr, la valeur indiquée est la valeur maximale, mesurée dans des conditions spécifiques, avec une température extérieure de 7 °C. Mais, plus il est important, plus votre pompe à chaleur sera performante et plus elle vous permettra de faire des économies. En revanche, plus le COP d’une pompe à chaleur est élevé, plus son prix l’est également. Sachez aussi que malgré un COP élevé, l’installation d’une pompe à chaleur ne vous dispense pas de l’utilisation d’un chauffage d’appoint en hiver, dans certaines régions.

Souhaitez-vous produire de l’eau chaude sanitaire avec votre pompe à chaleur ?

Votre pompe à chaleur peut assurer à la fois le chauffage de votre habitation et la production d’eau chaude sanitaire. Dans ce cas, la PAC intègre un ballon d’eau chaude ou son installation prévoit un dispositif déporté pour le stockage de l’eau chaude sanitaire. Si vous souhaitez faire un maximum d’économies, sachez que vous pouvez aussi associer pompe à chaleur pour le chauffage et chauffe-eau thermodynamique pour la production d’eau chaude sanitaire. N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel de la pompe à chaleur. Vous aurez ainsi la certitude d’opter pour l’installation la mieux adaptée à vos besoins.

Où installer votre pompe à chaleur ?

Avant l’installation d’une pompe à chaleur, il est essentiel d’étudier l’environnement dans lequel elle prendra place. Il ne faut surtout pas négliger l’impact sonore de ce type d’équipement. L’unité extérieure s’installe dans un jardin, voire sur une terrasse ou un balcon si vous vivez en appartement. Mais pour éviter les nuisances, il est préférable de maintenir un espace de 40 cm entre l’unité extérieure de la pompe à chaleur et les murs. Vous devez aussi vous assurer qu’elle sera suffisamment éloignée de l’habitation de vos voisins. L’idéal est de déterminer l’emplacement des différents éléments qui composent votre pompe à chaleur avant le début des travaux. Prenez le temps d’y réfléchir avec l’installateur qui vous accompagne dans votre projet. Car, en plus de vous éviter d’importantes nuisances sonores, le bon emplacement de votre pompe à chaleur vous garantit aussi un fonctionnement optimal.

Quelles sont les aides financières pour l’installation d’une pompe à chaleur ?

Méfiez-vous des offres trop alléchantes qui vous proposent des pompes à chaleur pour 1 euro. Aujourd’hui, la principale aide financière pour l’acquisition d’une pompe à chaleur est MaPrimeRénov’. Son montant dépend de vos ressources et de la région dans laquelle vous habitez. Jusqu’au 31 décembre 2021, vous pouvez aussi prétendre à un éco-prêt à taux zéro et bénéficier d’une aide au titre des certificats d’économies d’énergie (CEE). Si vous faites appel à un professionnel sérieux et honnête pour l’installation de votre pompe à chaleur, il vous accompagnera dans les différentes démarches nécessaires pour obtenir ces aides financières. Veillez à choisir une entreprise RGE pour pouvoir en bénéficier.

Quand faire installer votre PAC ?

A quelle période planifier l’installation de votre pompe à chaleur ? En théorie, ce type de dispositif peut être installé n’importe quand dans l’année. En réalité, au printemps et en été, les professionnels du chauffage ont souvent plus de disponibilités dans leur agenda. De plus, comme l’installation d’une pompe à chaleur nécessite d’importants travaux, il est moins contraignant de ne pas avoir de chauffage lorsque les températures sont agréables.

Dans tous les cas, si vous projetez d’installer une pompe à chaleur pour chauffer votre maison, n’hésitez pas à rencontrer plusieurs professionnels. Vous pourrez ainsi comparer leurs services, les caractéristiques du matériel qu’ils proposent et les prix qu’ils pratiquent.

Haut de page

Posté par René le 13 juillet 2021

Laisser un commentaire

*

*