Le mur chauffant, est-ce une bonne solution de chauffage ?

Les murs permettent de séparer deux pièces, d’assurer la stabilité de la maison et désormais de chauffer. Totalement invisible à l’œil nu, il est difficile de faire la différence entre un mur chauffant et un autre. De nombreuses questions se posent alors : comment cela fonctionne ? Est-ce efficace ? Quel est le coût ? Pour répondre à toutes ces interrogations, notre équipe d’experts a mené l’enquête.

chantier

L’installation du chauffage mural demande quelques travaux.

Le fonctionnement du mur chauffant

La chaleur se diffuse, généralement, par le biais d’un radiateur ou du plancher. Un autre système existe : le mur chauffant. Cette solution est peu courante en France pour l’instant. Une petite explication sur son mode de fonctionnement s’impose. Par le biais d’un serpentin de tuyaux, la chaudière utilise les pouvoirs de deux technologies : la convection et le rayonnement afin de diffuser une chaleur homogène. Ce procédé n’influe pas sur la qualité de l’air et évite l’émission de poussière. Le mur chauffant peut se connecter à une pompe à chaleur. Le chauffage est, dans ce cas, réversible. Vous profitez ainsi de la climatisation durant les périodes de grosses chaleurs.

Mais, tout n’est pas parfait. Le temps de chauffe est assez lent. Un élément, à prendre en compte au moment de programmer votre installation. Vous risquez sinon d’avoir froid en arrivant à votre domicile.

L’installation d’un mur chauffant

Les murs chauffants se fondent entièrement dans la pièce. Impossible donc de les apercevoir. Prévus dans les plans de la maison, les tuyaux sont directement encastrés dans le mur à l’aide de briques alvéolées. Le procédé peut également remplacer votre ancienne chaudière. Dans ce cas, l’installation se glisse dans des rails de fixation. Elle se recouvre, ensuite, d’un enduit. Vous pourrez de ce fait tapisser, peindre ou carreler le support en toute facilité. Lors d’une rénovation, un détail n’est pas à négliger : l’épaisseur des murs. Tout l’équipement prend de la place et du coup rogne sur votre surface habitable.

Pour une efficacité totale, les professionnels recommandent, pour une surface de 40 m2, un mur chauffant de 20 m2. Les travaux chiffre vite, comptez environ 100 € le m2 ! Autre conseil, ne placez aucun meuble devant le mur chauffant. L’ensemble des obstacles empêchent la chaleur de se propager correctement dans la pièce.

En cas de panne, les ennuis commencent. Il est, parfois, nécessaire d’éventrer le mur pour accéder à la source du problème. Aux coûts de réparation s’ajoutent ceux de la décoration.

Le radiateur électrique, un mode de chauffage intemporel

radiateur plinthe aterno

Le radiateur plinthe trouve sa place dans les espaces les plus réduits.

Par conséquent, le bon vieux radiateur a encore de beaux jours devant lui et en particulier le radiateur a inertie Aterno. Discret, il s’adapte à toutes les situations :

  • Le modèle vertical s’allonge pour se glisser dans les moindres recoins de la maison.
  • Le radiateur plinthe se faufile dans les espaces les plus réduits grâce à sa petite taille.
  • Conçu spécialement pour la salle de bains, le radiateur sèche-serviettes chauffe la pièce tout en vous offrant des draps de bain douillets.

De plus, doté d’un cœur de chauffe, garanti à vie, le radiateur à inertie émet une chaleur douce et homogène en un éclair. Détecteur de mouvement, thermostat sans fil, fonction Eco-Boost, application MyAterno, etc. Le radiateur électrique d’Aterno multiplie, à travers la domotique, les fonctions innovantes pour deux raisons : faciliter votre quotidien et réduire vos factures d’énergie.

Haut de page

Posté par Julie le 28 juin 2016