Rénovation énergétique : les principaux changements en 2017

Le 1er janvier arrive, généralement, avec son lot de changements. L’année 2017 ne déroge pas à la règle. Quelques nouveautés sont à noter et notamment dans le domaine de la rénovation énergétique.

travaux renovation energetique

Les travaux de rénovation énergétiques, une priorité du gouvernement.

Des travaux d’isolation thermique

Des travaux d’isolation thermique sont, désormais, obligatoires, si vous envisagez d’effectuer des lourds travaux de réhabilitation tels qu’un ravalement de façade, une réfection de toiture et la transformation de l’édifice en local habitable. L’objectif de cette mesure est de renforcer l’efficacité énergétique du bâtiment. Dans trois cas de figure, les propriétaires peuvent en être exemptés :

  • Si les travaux génèrent un surcoût trop important.
  • S’ils sont impossibles à réaliser d’un point de vue technique (maison à colombages).
  • Ou encore s’ils altèrent l’aspect extérieur du logement.

L’installation de compteur individuel de chauffage

Des compteurs individuels devront être installés, avant le 31 mars 2017, dans les immeubles d’habitation, équipés d’un chauffage central collectif. Ces appareils permettront de mesurer la consommation énergétique de chaque résident. Sont concernés, par ce dispositif, les logements, qui consomment plus de 150 kWh / m2. En cas d’impossibilité technique ou de surcoût excessif, il ne sera pas obligatoire de mettre en place le boîtier. Les habitations les moins énergivores bénéficieront d’un délai supplémentaire pour individualiser les frais de chauffage.

A noter, les équipements domotiques Aterno (thermostat déporté, application MyAterno, détecteur de présence ou de mouvement) permettent déjà de mieux maîtriser votre consommation de chauffage et du coup de réaliser, sur le long terme, des économies d’énergie.

Découvrez notre gamme de radiateurs électriques intelligents

Les principales aides financières reconduites

Les différentes subventions accordées sont prolongées pour l’année 2017 :

  • Rien ne change pour le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) jusqu’au 31 décembre 2017. Le taux unique est toujours à 30 % pour tous les travaux éligibles tels que l’achat d’un ballon d’eau chaude thermodynamique. Les conditions d’attribution, les plafonds et les critères applicables aux travaux restent également identiques à ceux de l’année 2016.
  • L’éco – prêt ne disparaît pas non plus. Cette subvention peut s’élever jusqu’à 20 000 € voire plus (30 000 €). Elle est allouée aux particuliers dans le but d’améliorer l’efficacité énergétique de leur habitation. Le prêt, dont les intérêts sont subventionnés par l’Etat, est remboursable sur 15 ans.

Le CITE et l’Eco-PTZ sont, une nouvelle fois, cumulables et cela sans condition de revenus.

Haut de page

Posté par Julie le 31 janvier 2017