Économies d’énergie : des équipements publics innovants

Faire des économies d’énergie est une préoccupation majeure pour les foyers français mais aussi pour les pouvoirs publics. Quels sont les matériaux et les innovations qui, à terme, permettront de rendre les équipements publics moins énergivores.

Consommation d'énergie.

Découvrez les équipements publics innovants qui permettent de réduire la consommation énergétique des villes.

Les bâtiments à énergie positive

Les bâtiments à énergie positive sont des bâtiments qui produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment. En construction, ces bâtiments pourraient bientôt devenir la norme. Dans cette perspective, l’agglomération lyonnaise va expérimenter la mutualisation de la production et de la consommation d’énergie, dans le quartier Confluence, dès 2016. Ainsi, en journée, ce sont les bureaux et les bâtiments publics qui consommeront l’énergie que les habitants ne consomment pas, et la situation sera inversée le soir. Equipé de panneaux solaires, de chaudières à cogénération et de systèmes de stockage d’électricité, ce quartier devrait produire plus d’énergie qu’il n’en consommera.

Le bois comme matériau de construction

Le bois pourrait peu à peu remplacer le béton dans les constructions neuves. Matériau naturel, le bois absorbe du CO2 tout au long de sa vie et ne pose pas de problème de recyclage. En banlieue parisienne, 140 logements HLM en bois verront bientôt le jour, pour un coût final identique à celui d’une construction classique.

Un éclairage public intelligent

L’éclairage public est un poste de dépenses énergétiques important pour les communes. Il existe désormais des lampadaires intelligents, équipés d’une caméra qui détecte le passage et déclenche l’éclairage. Les rues désertes ne sont ainsi plus éclairées inutilement. D’ici quelques années, des systèmes intelligents permettront même aux villes de piloter l’éclairage des rues à distance, en fonction de leur fréquentation.

Ces solutions innovantes sont encore peu répandues dans les villes françaises. Mais, s’il s’avère qu’elles permettent de faire de véritables économies, elles pourraient rapidement être déployées dans de nombreuses agglomérations.

Haut de page

Posté par René le 15 décembre 2015